AccueilFederer : "Il manquait de rythme"
Array

Federer : « Il manquait de rythme »

-

Roger a fait le boulot comme on dit. Il n’aura pas été inquiété de la rencontre par son compa­triote si ce n’est un petit break dans le troi­sième qu’il s’est empressé d’ef­facer. La marche sera aussi haute au prochain tour : Ferrer ou Monfils.

Le match

« J’ai vite trouvé la manière de bien jouer et de l’empêcher de déve­lopper son jeu. Il n’a pas joué Monaco, peut‐être qu’il lui manquait un peu de rythme en arri­vant ici. Au début du troi­sième il fait le break à un moment où j’ai trouvé qu’il y a eu beau­coup de vent. Et j’avais l’impression de jouer contre le vent et pas contre Stan ! Pour le moment je suis content de battre Stan, et en même temps un peu triste pour lui. J’avais eu très peur contre lui à Stockholm, c’était super chaud et j’avais réussi à renverser le match. Il faut qu’il sorte le positif de ces confron­ta­tions contre moi et qu’il continue à bien travailler ».


Le prochain match

« Gaël je l’ai déjà joué ici dans le passé donc je le connais. Et dans un sens ça me rassure. Ferrer je sais pas si je l’ai déjà joué en Grand Chelem et pas souvent sur terre donc même si je domine la série contre lui, je ne vais pas sortir beau­coup de ça. Il va vrai­ment falloir que je me prépare car ça va être l’un ou l’autre très difficile ».


La surface

« Sur terre battue, quand c’est lent les effets prennent plus et les balles sont plus diffi­cile à contrôler donc je n’ai pas vrai­ment de préfé­rence entre la terre rapide et lente, du moment qu’il ne pleut pas ».

De votre envoyée spéciale à Roland Garros.