AccueilFederer: "Le record absolu, c'est celui des 109 titre"
Array

Federer : « Le record absolu, c’est celui des 109 titre »

-

Dans une confé­rence de presse plutôt sympa­thique, le cham­pion suisse a évoqué plusieurs sujets impor­tants comme la Coupe Davis, son émotion avec ce nouveau record, et, bien sûr, le bilan mitigé de son entrée en lice.

Quel est votre senti­ment après ce succès ?
J’ai pu me permettre quelques erreurs aujourd’hui, c’est toujours un premier tour. Au final, je suis content d’être passé. J’ai été surpris car il a beau­coup joué sur mon coup droit alors que d’ha­bi­tude c’est l’in­verse. Je trouve d’ailleurs que j’ai commis beau­coup d’er­reurs sur ce coup. Les balles sont lourdes, plus lourdes que je ne le pensais. Il s’agit juste de s’y habi­tuer car elles sont nouvelles puisque l’on a pas joué avec celles‐ci lors de la saison sur terre battue.

Vous venez d’égaler le record de Jimmy Connors, quel est votre senti­ment par rapport à cela ?
Je n’ai pas de records à battre mais cela me fait plaisir, vrai­ment. Je suis assez admi­ratif de la carrière que Jimmy a réalisée, c’est un vrai exemple, un sacré champion.

Autre record, cela fait 48 fois d’af­filée que vous dominez un joueur allemand…
Voila une statis­tique que je ne connais­sais pas. Je n’ai pas d’ex­pli­ca­tion parti­cu­lière à cette statis­tique.

Pour revenir à Jimmy, est‐ce que c’est quel­qu’un avec qui vous avez eu l’oc­ca­sion d’échanger votre expérience ?
Pas vrai­ment et ce même s’il a été un temps coach d’Andy Roddick. A vrai dire quand il était aux côtés d’Andy, Jimmy était assez distant. Je crois que c’est parce qu’il se sent plus proche du jeu de Rafa, mais c’est juste une suppo­si­tion.

Est‐ce vous avez déjà pris votre déci­sion quand à votre parti­ci­pa­tion à la Coupe Davis ?

Non, et je ne sais pas quand je vais me décider, mais je veux en être. C’est une bonne chose que l’on joue en Europe pas très loin de chez nous.

Hier, on a eu un vrai programme pour le dimanche, que pensez‐vous de cette évolu­tion ici à Roland Garros ?

Je suis content d’avoir joué que lundi, 14 jours c’est large­ment suffi­sant.

Pour terminer, si vous aviez un seul record à battre encore, ce serait lequel ?
Je ne sais pas… Peut‐être le record de l’ab­solu, celui du nombre de victoires en tour­nois. C’est Jimmy Connors qui le détient. J’en suis pour l’ins­tant à 74, je ne dis pas que je le vise ni que c’est possible, mais que c’est un rêve. J’avance douce­ment, année par année.

De votre envoyé spécial à Roland Garros

Les plus belles photos de Roger Federer sous cadre, livrées chez vous !