AccueilFederer parle chiffons
Array

Federer parle chiffons

-

Lors de sa confé­rence de presse hier, un jour­na­liste intré­pide a osé inter­peller le roi sur sa tenue. Question que Federer a pris avec humour alors que le repré­sen­tant de l’ATP faisait la grimace. Extraits.

Avant que vous soyez ques­tionné sur votre perfor­mance, je ne suis pas sûr si vous êtes au courant, mais certaines personnes disent que le polo, surtout celui couleur crème que vous portez, rappelle l’uni­forme d’un certain service de livrai­sons de colis internationaux ?

D’accord (sourire).

Je me deman­dais tout d’abord ce que vous pensiez vrai­ment de cette réflexion et si vous avez parti­cipé à sa conception ?

Je peux déjà vous dire que l’on ne sait pas inspiré de cette fameuse société de livrai­sons de colis (rire). L’idée était plus de faire un petit retour en arrière, de penser aux années 70 par exemple. Après on a pris un risque oui, car la couleur café crème a été rare­ment utilisée. Et on savait que cela allait créer un débat. De mon côté, j’étais assez confiant. Il est vrai qu’il aurait été plus simple de choisir le bleu marine avec quelques bandes blanches, on aurait été sûr que cela aurait plus à Roland‐Garros. Mais bon, cela la marque l’avait déjà fait par le passé. Après, pour dire la vérité, je ne suis pas allé non plus dans les archives du tennis pour savoir si ma tenue était complè­te­ment inspirée de cette époque, mais elle me pose pas de problème et je suis plutôt à l’aise, elle me va bien. J’en profite pour vous remer­cier de cette question.