Accueil Federer, pour une 24ème demi‐finale de rang
Array

Federer, pour une 24ème demi‐finale de rang

-

Roger Federer affronte Robin Söderling cet après‐midi sur le Court Philippe Chatrier avec en jeu, une demi‐finale à Roland Garros. En cas de vic­toire, le Suisse attein­drait le der­nier car­ré des Internationaux de France pour la 6ème fois d’af­fi­lée (un record) et se qua­li­fie­rait pour sa 24ème demi‐finale de rang dans un tour­noi du Grand Chelem (un autre record).

Il est clair que les sta­tis­tiques ne sont pas en faveur du Suédois, loin de là. En 12 confron­ta­tions, Robin Söderling n’a jamais bat­tu Roger Federer. Pire, il ne lui a pris que deux sets, ayant per­du les 30 autres. Certes, le Nordiste avait bien domi­né le Suisse lors d’une exhi­bi­tion à Abu Dhabi en début d’an­née mais ces matches là sont tout autres que ceux dis­pu­tés sur le cir­cuit, encore plus lors­qu’il s’a­git d’un quart de finale en Grand Chelem. Parce que des quarts de finale en tour­noi majeur, Roger Federer a pris l’ha­bi­tude de les gagner, lui qui a tou­jours atteint les demi‐finale en Grand Chelem depuis Wimbledon 2004. 

Pour en reve­nir au duel qui nous inté­resse, les chances de Robin Söderling pas­se­ront par sa capa­ci­té à bien ser­vir. C’est en cla­quant de bonnes pre­mières et de manière régu­lière que le Suédois pour­ra prendre le contrôle des points sur ses jeux de ser­vice. Au contraire, s’il laisse le Suisse res­pi­rer, s’il lui per­met de s’ins­tal­ler dans des échanges, ce der­nier pren­dra un malin plai­sir à varier effets et zones pour poser son jeu. Auquel cas, les choses pour­rait vite prendre une mau­vaise tour­nure pour le fina­liste de l’an passé.

Les chances de Söderling dépen­dront éga­le­ment de la qua­li­té du ten­nis que pro­po­se­ra Roger Federer. Plutôt convain­cant depuis le début du tour­noi, le Suisse n’a mal­gré tout pas eu l’oc­ca­sion de se jau­ger face à un gros frap­peur de la trempe du Suédois. Parfois inquié­té, Roger n’a pour­tant pas lâché la moindre manche depuis son entrée en lice. Avec la confiance accu­mu­lée de ces 12 der­niers sets rem­por­tés, ses cer­ti­tudes face à cet adver­saire contre qui il n’a jamais per­du, le Suisse par­ti­ra lar­ge­ment favo­ri. Attention tout de même à ne pas tom­ber dans l’ex­cès de confiance, écueil que le Suisse a l’ha­bi­tude d’é­vi­ter. Attention éga­le­ment à ce Suédois qui croi­ra clai­re­ment en ses chances de vic­toires contre Federer, à l’in­verse peut‐être d’un Wawrinka un peu trop timide face à son ami et éter­nel supé­rieur Roger. Après tout, c’est bien Söderling qui avait réus­si la plus grosse sur­prise du tour­noi pari­sien l’an pas­sé en éli­mi­nant Rafael Nadal. Il avait ain­si mis fin à la série de vic­toires consé­cu­tives du Majorquin à Roland Garros. Sera‐t‐il celui qui met­tra un terme à la série de demi‐finales consé­cu­tives atteintes par Roger Federer en Grand Chelem ? Réponse dans l’après‐midi…

Article pré­cé­dentJuniors – Mina continue
Article sui­vantLe pro­gramme du jour
Instagram
Twitter