AccueilFederer sans frémir
Array

Federer sans frémir

-


Roger Federer n’a pas connu la moindre frayeur face à Richard Gasquet en huitièmes de finale à Madrid. Le Suisse s’im­pose en deux sets, 6–3 6–2 et 58 minutes de jeu. Il affron­tera David Ferrer ou Nicolas Almagro pour une place dans le dernier carré.

Pour un Richard Gasquet dans des condi­tions normales, c’est déjà extrê­me­ment compliqué d’aller battre Roger Federer. Mais pour un Richard Gasquet en mode pati­nage artis­tique, c’est fran­che­ment impos­sible. Des deux joueurs sur le court central ce soir, c’est le Français qui a paru le plus gêné par la surface. Manquant de se tordre une cheville en début de rencontre, le Tricolore s’est ensuite montré tota­le­ment crispé dans ses dépla­ce­ments, ne parve­nant pas à frapper plus de 2 coups d’af­filée avec de bons appuis. En face, Federer s’est montré très serein, tran­quille. Servant 9 aces, réus­sis­sant 31 coups gagnants sur l’en­semble de la rencontre, le Suisse a déroulé.

Breakant quasi­ment d’en­trée dans chaque début de set, Federer s’est large­ment simplifié les choses. Sa qualité de service lui a ensuite permis de gérer simple­ment son avance. Sur l’en­semble du match, il n’aura eu à sauver que deux balles de break. Bref, un tour de chauffe pour le Suisse avant d’aller défier Almagro ou Ferrer en quarts.

Il reste diffi­cile de tirer des conclu­sions de ce match pour chacun des deux joueurs. Richard Gasquet ne s’est clai­re­ment pas engagé à fond dans cette rencontre, sûre­ment fatigué par ses précé­dents matches à Estoril et Madrid (7 parties dispu­tées en 9 jours), et visi­ble­ment très gêné par cette terre si glis­sante. Quant à Roger Federer, il n’a pas eu à s’employer tant son adver­saire semblait inca­pable de poser son jeu ce soir. Bref, pour juger de la qualité de jeu du Suisse sur terre battue, il faudra sans doute attendre le tour suivant !

Devenez fan de We Love Tennis sur Facebook ici !