AccueilGarcia se lâche
Array

Garcia se lâche

-

Dans une inter­view donnée au journal Le Parisien, Caroline Garcia ne se livre pas au jeu de la langue de bois. La fran­chise cela donne tout de suite de la profon­deur à un entre­tien. La numéro 1 fran­çaise débute son parcours en deuxième rota­tion du court Suzanne Lenglen face à Mona Barthel.

Sur l’idée de s’en­trainer plutôt que jouer avant Roland‐Garros (NDLR : Elle a été fina­liste à Strasbourg)…

« J’ai fait l’une des meilleurs prépa­ra­tions au niveau de l’in­ten­sité, des longueurs d’en­traî­ne­ment et surtout de la qualité. C’est bien beau de s’en­traîner trois heures, mais si tu ne fous rien ça ne sert pas à grand‐chose. »

Sur sa parti­ci­pa­tion à la Fed Cup et sur le fait que cela aurait changé son image…

« Franchement, je n’en n’ai pas grand‐chose à faire. Les « vrais » suppor­ters, ceux qui sont là dans les moments compli­qués, étaient là les deux dernières années. Après, il y en a toujours qui retournent leur veste… Cela m’a permis de grandir. J’ai évolué mentalement. »

Sur sa popu­la­rité et le fait d’être un exemple…

« Je ne me vois pas comme ça. Mais tu t’aper­çois que les gens s’ins­pirent beau­coup de toi. Quand je vois l’émo­tion sur les visages, je me rends compte que j’ai peut‐être plus d’im­pact que ce que je pense. »

L’intégralité de l’en­tre­tien est à lire sur Le Parisien.