Accueil Gasquet entre déception et espoir
Array

Gasquet entre déception et espoir

-

On y croyait. A la vue de leurs états de forme respectifs, le tirage au sort avait semblé très dur mais pas impossible pour Richard Gasquet. On avait des raisons d’y croire. Puis le physique a rattrapé Richard Gasquet.

Les deux premiers sets étaient venus confirmer cette impression. Oui, Andy Murray est 4ème mondial, mais face à Un Richard Gasquet de grande qualité, et sur terre battue, l’Ecossais était malmené. Richard entame remarquablement bien le match, et son revers fait des merveilles. En face, Murray ne joue pas mal mais est dominé par la réussite et, il faut bien le dire, le talent du Français. C’est donc un match très intense que nous proposent les deux joueurs, sur un court Suzanne Lenglen plein à craquer.

Mais la seule interrogation qui entourait Richard Gasquet allait faire surface, à savoir sa condition physique. Eprouvé par ses victoires à Bordeaux et Nice, on le savait fatiguer. Une victoire en 3 sets aurait donc été idéale. Malheureusement, Murray ne l’entend pas de cette oreille, et profite d’une légère baisse de forme de Richard pour s’adjuger la 3ème manche. Comme on le craignait, cela sonnait la fin des espoirs pour Richard. Craquant complètement physiquement, il ne parvenait plus à enchaîner. A l’inverse en face, l’Ecossais déroulait de plus en plus. Le numéro 4 mondial a eu le mérite de ne pas craquer mentalement. Semblant agacé par les jolis coups du Français en début de match, il a intelligemment appuyé là où ça fait mal, et a su faire courir le Français. Il s’impose donc 6-4, 7-6, 4-6, 2-6, 1-6 après 4 heures de jeu accrochées.

Quant à Richard, la déception est au moins aussi grande que les espoirs que sa performance suscite. Aujourd’hui, Richard a livré un match d’un très bon niveau et confirme son retour au premier plan. De très bon augure pour la suite. Le désormais 45ème joueur mondial va aborder la saison sur herbe avec une confiance retrouvée. Et pourrait alors continuer sa remonté vers les sommets.

Instagram
Twitter