AccueilActualitéGonzalez : "J'ai le sang chaud"

Gonzalez : « J’ai le sang chaud »

-

La saison 2010 est diffi­cile pour Fernando Gonzalez, avec une bles­sure au genou qu’il traîne et des résul­tats en dents de scie qui lui mettent un peu la pres­sion pour défendre sa demie 2009 à Roland Garros. Gonzalez, un person­nage aussi atta­chant pour son dévoue­ment envers le Chili après le trem­ble­ment de terre que bouillant : on se souvient d’un match à l’US Open contre un Tsonga en feu au service où Gonzo tour­nait le dos au terrain après chaque smash de Tsonga, avant de casser sa raquette et de l’of­frir à une spec­ta­trice sous le charme ; ou de son fameux effa­ce­ment de la marque avec son posté­rieur contre Soderling à Roland 2009. Le Bombardier s’en explique pour 20 minutes : « J’ai le sang chaud. Et parfois ça me joue des tours. Après, je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose d’avoir ce carac­tère. Les deux, je pense. Je suis un joueur très instinctif, ce qui est bien. Mais parfois, il faut faire preuve de plus de calme. Surtout dans un sport comme le tennis »