Accueil (H) - Ils ont dit...
Array

(H) – Ils ont dit…

-

Tous les soirs de la première semaine de Roland Garros, vous pouvez retrouver un best of des meilleures déclarations de vos joueurs et joueuses préférés !

Nick Kyrgios (battu par Richard Gasquet) :

« J’ai eu des chances de break dans le deuxième set, mais je n’ai pas su les saisir. En fait, j’ai très mal joué aujourd’hui (lire ce vendredi). Richard (Gasquet) a été à l’aise sur ce court. Le public l’adore et a été à fond derrière lui. Je n’ai pas bien joué et lui oui. C’est tout. »

Jérémy Chardy (battu par Stan Wawrinka) :

« Il a été simplement plus fort que moi du début à la fin. J’ai fait un bon match mais il a juste été plus fort. Je n’ai pas de regret car je l’ai senti plus solide dans tous les compartiments du jeu. Sa balle était très lourde. Une fois encore cette année, Stan sera dur à battre. Il a toutes ses chances. »

Andy Murray (victorieux d’Ivo Karlovic) :

« C’était sympa de gagner vite aujourd’hui (lire ce vendredi). Cela m’a permet de récupérer de mes deux premiers tours. C’est un match que j’ai bien aimé. C’était un peu plus facile qu’au match précédent où je ne connaissais pas mon adversaire car cela a rendu les choses compliquées. Hier (lire ce jeudi), j’étais fatigué. Je me suis un peu entraîné. J’ai essayé de me détendre, de récupérer autant que possible pour avoir le maximum de chances. »

Rafael Nadal (qui annonce son forfait) :

« Je dois renoncer car j’ai un problème avec mon poignet depuis plusieurs semaines. Chaque jour est un peu plus douloureux. On a essayé de faire les traitements possibles. Il n’y a rien de cassé mais si je continuais à jouer, il pouvait l’être. Nous allons travailler dans la perspective de Wimbledon. Je vais suivre mon traitement et espérer que celui-ci fonctionne. J’espère pouvoir me remettre d’ici Wimbledon, mais ce n’est pas vraiment le moment d’en parler. Je vais voir ça au jour le jour et j’espère récupérer rapidement. »

Milos Raonic (victorieux d’Andrej Martin) :

« J’avais un peu de mal à faire revenir ma jambe quand j’avais ma hanche gauche en arrière. Les muscles étaient comme figés. Pour le coach, d’après ce qu’il a pu constater, ce n’est rien de sérieux. On va examiner cela et on verra. Dans le passé, c’était l’autre hanche. Je me suis bagarré et j’ai essayé de gérer la situation autant que possible. En fin de match, ça allait de mieux en mieux, ça s’est détendu au fil des jeux. Je pense que quand mon corps sera à froid, je vais plus le ressentir. Mais je suis assez optimiste. Je n’ai pas l’impression que ce soit une douleur, je crois plutôt que tout s’est resserré autour pour le protéger. »

De votre envoyé spécial à Roland Garros

Article précédent(F) – Elles ont dit…
Article suivantLe programme de samedi
Instagram
Twitter
Facebook
Facebook