AccueilHagelauer : "Yannick voulait faire le tour du monde"
Array

Hagelauer : « Yannick voulait faire le tour du monde »

-

Invité de notre journal du tennis ce vendredi sur Sud Radio, Patrice Hagelauer livre son analyse sur le retour de Yannick Noah. L’ancien DTN et entraî­neur de l’équipe de France de Coupe Davis, explique que Noah ne pensait pas revenir il y a encore quelques mois…

Sur le retour de Yannick Noah…

« Aujourd’hui, compte tenu de la situa­tion, Yannick est la personne la mieux placée pour reprendre cette équipe en main. Il de l’expérience. Yannick a une auto­rité natu­relle, par son charisme, mais pas seule­ment. Il a des compé­tences qui font qu’on l’écoute et on le suit. C’est essen­tiel. Il sait motiver une équipe et donner une dyna­mique vers la victoire. Il l’a déjà prouvé en Coupe Davis et en Fed Cup. »

Sur les condi­tions de son retour…

« Il y a encore quelques mois, le projet de Yannick était de faire le tour du monde avec sa femme sur un bateau. Yannick est un peu comme tous les joueurs qui ont joué cette Coupe Davis. Il l’a dans son ADN. C’est quelque chose qui motive plus que tout. Quand il y a eu des soucis dans l’équipe, il a été affecté. Quand on a été dans une équipe, on sent quand ça tourne moins rond. Des joueurs l’ont approché pour lui expli­quer qu’il y avait moins de confiance avec Arnaud Clément. Arnaud est un garçon merveilleux et je regrette vrai­ment ce qui arrive… Il méri­tait de réussir. »

Les raisons de l’échec d’Arnaud Clément…

« C’est très compliqué. Je ne veux pas juger Arnaud. Quand on n’est pas au cœur d’une équipe, on peut dire tout et n’importe quoi. Et c’est ce qui s’est produit pendant plusieurs semaines. Les gens ne savent pas ce qui se passe au cœur de l’équipe de France, y compris pour les jour­na­listes. Les joueurs adorent Arnaud et s’il y a des soucis avec le capi­taine, ils n’aiment pas l’exprimer publi­que­ment. Ils ne veulent pas blesser le capi­taine en place. Il y a eu des soucis par la suite. Quand il commence à avoir des problèmes de confiance, c’est très dur de la récu­pérer et d’avoir des résul­tats. Je suis en dehors du coup main­te­nant, et je n’ai pas pu parler avec les joueurs. Et mani­fes­te­ment cela s’est accentué après la défaite en Grande‐Bretagne. »

Vous pouvez (ré)écouter le journal du tennis en cliquant ici.

Article précédentLopez sort Kyrgios
Article suivantAnelka a son académie de tennis