AccueilActuIl n’ou­blie pas la galère

Il n’oublie pas la galère

-

Le n°7 mondial et donc le meilleur joueur Français du circuit n’en oublie pas ses galères. Cette bles­sure qui a amputé la moitié de sa saison. Et ces heures de vélo, de réédu­ca­tion, au fin fond du Jura, à Mijoux.

Le prépa­teur physique de Jo, Cyril Brechbühl se souvient : « je pense à Bruno et Elodie qui n’ont reçu dans leur hôtel à Mijoux. Ils m’ont envoyé des mails après chaque match cette semaine, truffé du mot « incroyable ». Ils ne doivent pas en croire leurs yeux. A l’époque, on en était à renoncer aux Jeux Olympiques, ce qui avait forte­ment marqué Jo.Et quatre mois plus tard, après s’être opérer d’un ménisque, le voilà qui nous offre pendant une semaine des matches et des scéna­rios incroyables. »

Instagram
Twitter