AccueilIls ont dit...
Array

Ils ont dit…

-

Chaque soir, la rédac­tion de GrandChelem / welovetennis.fr vous propose de revenir sur les décla­ra­tions des acteurs majeurs de la journée. L’occasion de revenir sur tout ce qu’il ne fallait pas louper des événe­ments Porte d’Auteuil…

Wozniacki : « J’ai eu des millions d’opportunités »

« Elle m’avait déjà posé des diffi­cultés autre­fois. Aujourd’hui ça s’est donc repro­duit… Cela me fait bien suer car j’es­pé­rais vrai­ment passer au tour suivant ; ce n’est pas le cas. Voilà, il faut quand même aller de l’avant. Je n’ai pas grand‐chose d’autre à dire. (…) Sur terre, elle arrive à me faire me sentir mal à l’aise, comme si je ne jouais pas bien. Sur dur, avec mon jeu, ça se passe mieux contre elle. Pourtant aujourd’hui, j’ai essayé ! Mais elle a bien joué, comme elle devait le faire. Pas moi. J’ai eu des millions d’op­por­tu­nités à saisir dans le premier set, je ne les ai pas prises. »

Nadal : « Très content »

« Je suis content, c’était un bon match. Je trouve qu’il n’a pas mal joué, bien au contraire. Il y a eu beau­coup de jeux très longs et disputés. Le score est plus facile que le match ne l’a été. Je suis même très content de ma perfor­mance. Je trouve notam­ment que j’ai été très bon dans certaines phases de jeu. »

Serena : « Plus frus­trée que soulagée »

« Je suis à la fois frus­trée et soulagée. Sans doute même un peu plus frus­trée que soulagée. Mais je sais que je suis capable de jouer du très bon tennis, c’est juste qu’on ne l’a pas encore vu. Voilà, je ne veux pas trop réflé­chir sur ce match. Je me concentre plutôt sur une chose que Venus me dit toujours : « Une victoire est une victoire, et tant que tu es encore en vie dans le tournoi, tu te donnes une chance de progresser pour le match d’après. Je sais que mon niveau est litté­ra­le­ment 100 fois meilleur que celui que j’ai eu aujourd’hui, et je pense plutôt à cela, au fait que je peux bien mieux jouer que ça. »

Azarenka : « Plutôt satisfaite »

« J’avais eu un match compliqué contre elle à Rome il y a peu. Cette fois‐ci, je trouve que j’ai été un peu plus présente, un peu plus concen­trée. J’ai mieux exécuté mon plan de jeu ici qu’à Rome aussi. C’est parfois diffi­cile de comparer les matchs, mais en tout cas, je suis plutôt satis­faite de la façon dont j’ai joué aujourd’hui. »

Murray : « Kyrgios, passion­nant à voir »

« Je pense qu’il est très talen­tueux. Il aime les grands événe­ments. Vous le savez, il a eu de bons résul­tats lors des Grands Chelems. Il a battu Roger (Federer) sur terre battue il y a quelques jours (à Madrid, ndlr). Il peut poser beau­coup de problèmes. C’est un joueur passion­nant à voir. »

Djokovic : « Pas d’inquiétude »

« Ce n’est rien de grave. Il n’y a pas d’inquiétude pour le prochain match, ce qui est la chose la plus impor­tante. Ce n’était pas agréable d’avoir cette sensa­tion aujourd’hui (lire ce jeudi) avec les condi­tions qui chan­geaient. Elles étaient lourdes et ont rendu le court humide et glis­sant. C’est pour ça que je glis­sais. Elles étaient inha­bi­tuelles avec des chan­ge­ments de direc­tion. Mais ce n’est rien de sérieux en tout cas. »

Chardy : « J’ai fait un très bon match »

« J’ai fait un très bon match. Au premier set, je sauve des balles de break. J’ai su saisir ma première occa­sion. Les deux premières manches étaient frus­trantes car je prenais des services et il n’y avait pas beau­coup d’échange. Après j’ai commencé à mieux retourner, à mieux lire son service. Je suis très content de mon match car j’étais très concentré du début à la fin. Heureux d’avoir encore gagné ! Je m’attendais à jouer plus de tie‐break, on n’en a pas joué un (rires) ! Je ne vais pas me plaindre. »

Mladenovic : « Très satisfaite »

« C’est un match que je ne prenais pas à la légère. Je n’avais pas beau­coup d’informations sur elle (Danka Kovinic). J’ai essayé de regarder des vidéos de ses matches. J’étais un peu dans l’inconnu. Elle se dépla­çait bien, avait un bon service qui allait souvent à 190. Je suis très satis­faite de mon niveau moyen du jour qui m’a permis de convertir toutes mes occa­sions pour remporter ce match. C’était loin d’être facile car il y avait de l’attente après ma première victoire (sur Eugenie Bouchard). »

De votre envoyé spécial à Roland‐Garros