Accueil Ivanovic, une diva s’en va
Array

Ivanovic, une diva s’en va

-

Ana Ivanovic n’a fait illu­sion que le temps d’un break dans le pre­mier set, puis s’est sévè­re­ment incli­née face à Alisa Kleybanova qui s’im­pose 6–3 6–0 en un peu plus d’une heure. Les temps sont durs pour l’an­cienne numé­ro 1 mon­diale, vic­to­rieuse à Roland‐Garros en 2008.

Avec une demi‐finale à Rome, Ana Ivanovic espé­rait sans doute mieux qu’une sor­tie de route au deuxième tour à Roland Garros 2010. Mais sa place de 42ème à la WTA pou­vait lui réser­ver de mau­vaises sur­prises. La n°28 Kleybanova avait pour­tant de moins bons résul­tats sur terre cette sai­son que la demi‐finaliste à Rome, mais mal­gré un break d’en­trée pour Ivanovic, la Russe a rapi­de­ment pris le des­sus et la Serbe n’a plus exis­té, concé­dant même un cin­glant 6–0 dans le second set. Elle affron­te­ra Radwanska ou Shvedova en seizièmes.

Les maux sont tou­jours les mêmes pour Ivanovic : trop de fautes et de doubles que n’a pu com­pen­ser un nombre de points gagnants cor­rect. Sur le court, Kleybanova a plus pris l’i­ni­tia­tive, avec 9 points sur 10 réus­sis au filet. La Serbe avait mon­tré de belles choses à Rome, mais confirme son incons­tance. Huitième de fina­liste l’an der­nier, Ivanovic risque encore de plon­ger au clas­se­ment et doit main­te­nant pré­pa­rer sa sai­son sur herbe. Vu ses pro­blèmes en pour­cen­tage de ser­vice et sa pro­pen­sion à faire des doubles, c’est mal embar­qué. Après Safina et Azarenka, c’est une nou­velle valeur sûre des édi­tions pré­cé­dentes qui tombe.

Instagram
Twitter