AccueilIvanovic, une diva s'en va
Array

Ivanovic, une diva s’en va

-

Ana Ivanovic n’a fait illu­sion que le temps d’un break dans le premier set, puis s’est sévè­re­ment inclinée face à Alisa Kleybanova qui s’im­pose 6–3 6–0 en un peu plus d’une heure. Les temps sont durs pour l’an­cienne numéro 1 mondiale, victo­rieuse à Roland‐Garros en 2008.

Avec une demi‐finale à Rome, Ana Ivanovic espé­rait sans doute mieux qu’une sortie de route au deuxième tour à Roland Garros 2010. Mais sa place de 42ème à la WTA pouvait lui réserver de mauvaises surprises. La n°28 Kleybanova avait pour­tant de moins bons résul­tats sur terre cette saison que la demi‐finaliste à Rome, mais malgré un break d’en­trée pour Ivanovic, la Russe a rapi­de­ment pris le dessus et la Serbe n’a plus existé, concé­dant même un cinglant 6–0 dans le second set. Elle affron­tera Radwanska ou Shvedova en seizièmes.

Les maux sont toujours les mêmes pour Ivanovic : trop de fautes et de doubles que n’a pu compenser un nombre de points gagnants correct. Sur le court, Kleybanova a plus pris l’ini­tia­tive, avec 9 points sur 10 réussis au filet. La Serbe avait montré de belles choses à Rome, mais confirme son incons­tance. Huitième de fina­liste l’an dernier, Ivanovic risque encore de plonger au clas­se­ment et doit main­te­nant préparer sa saison sur herbe. Vu ses problèmes en pour­cen­tage de service et sa propen­sion à faire des doubles, c’est mal embarqué. Après Safina et Azarenka, c’est une nouvelle valeur sûre des éditions précé­dentes qui tombe.