Accueil"Je n'ai pas trouvé la solution"
Array

« Je n’ai pas trouvé la solution »

-

Gaël Monfils est revenu en confé­rence de presse sur sa défaite en finale à Bercy face à Robin Soderling. Extraits.


La diffi­culté Robin Soderling

« J’ai vache­ment de mal à trouver la solu­tion pour le battre, aujourd’hui je ne l’ai pas trouvé non plus. Je vais conti­nuer à cher­cher, j’es­père que ça passera un jour. Je savais que ça allait être dur. Je m’étais déjà mesuré à son jeu la semaine dernière et ça ne m’avait pas plu. Je n’ai pas joué mon meilleur tennis, mais c’est aussi vrai que ça va très vite quand tu perds un peu les pédales dans une finale. »


La condi­tion physique

« J’étais un peu entamé. J’étais beau­coup moins percu­tant. Depuis le début du tournoi que j’ai dû puiser dans mes réserves. J’étais en détresse dès mon premier match. C’était un peu plus dur, je n’ai pas non plus bien géré mon avant‐match. Je suis arrivé un peu en retard sur le plan­ning qui était prévu, c’est de ma faute. J’étais un peu speed. En fait, j’avais une petite routine et elle a légè­re­ment changé. Je ne dis pas que j’au­rais gagné mais ça m’au­rait peut‐être mis dans de meilleures condi­tions avant cette finale si j’avais mieux géré l’avant match. On l’a constaté avec Roger (Rasheed, son coach) après le match. J’ai aussi peut‐être voulu trop me relâ­cher. C’est l’un des facteurs, il y en a d’autres, qui font que je n’ai pas forcé­ment bien joué. »


L’après Bercy 2010

« C’est la première fois que je battais deux Top 10 la même semaine. J’ai fait un gros match contre Murray, encore mieux contre Federer. Je devais remettre ça en finale et j’ai péché. Mais ça me prouve que je peux désor­mais battre de très bons joueurs la même semaine. Si je veux gagner un Grand Chelem, il faut être capable de ça. »