AccueilActualité"J'étais assez nerveux"

« J’étais assez nerveux »

-

Qualifié pour la finale de l’US Open après avoir battu Novak Djokovic, 7–6(3), 7–5, 7–5, Roger Federer a traversé quelques angoisses. « J’étais assez nerveux avant ma demi‐finale, et c’est inté­res­sant de voir comment je l’ai gérée. Maintenant, je suis détendu. Les choses vont vite ici, vous n’avez pas beau­coup de temps pour penser à ce qu’il se passe », a déclaré le Suisse . 

Le numéro 1 mondial abor­dera le match plus libre­ment qu’à Wimbledon. « Rien que le fait de savoir que Sampras, Laver et Borg étaient présents, qui font partie des plus grands joueurs, et qu’ils voulaient être témoin de l’his­toire… ça augmente la pres­sion. C’est un peu diffé­rent ici », avouait Federer, qui régale le public de New York avec des coups venus d’ailleurs. 

L’homme aux quinze titres du Grand Chelem espère en glaner un seizième, qui serait vrai­ment parti­cu­lier pour lui. « Ça serait bien d’avoir un premier Grand Chelem en tant que père. J’espère rester sur ma lancée pour en gagner trois de suite. Ça serait quelque chose de très spécial. »