AccueilKvitova, qualifiée difficilement
Array

Kvitova, qualifiée difficilement

-

Au terme d’un match marqué par l’inconstance de la vain­queur, Petra Kvitova s’impose face à Nina Bratchikova en trois sets, 6–2 4–6 6–1. Elle affron­tera Schiavone ou Lepchenko.

Malgré sa 109è place au clas­se­ment WTA, Nina Bratchikova avait la place pour passer aujourd’hui. Car en face d’elle, Kvitova a alterné le bon et le moins bon. Le bon, d’entrée de set, alors qu’elle break son adver­saire. Grâce à sa puis­sance et un revers très solide, la Tchèque break sans souci Bratchikova. Pourtant, derrière, même si elle sauve trois balles de break, c’est bien la Russe qui se rachète et débreak. Juste derrière, c’est à nouveau la quatrième joueuse mondiale qui prend le service de son adver­saire. Décidémment, on commence à croire que les joueuses ne veulent pas remporter leur service. Mais, fina­le­ment, nous faisant mentir, Kvitova remporte sa mise en jeu et, tran­quille­ment, à coup de 10 points gagnants remporte ce premier set, 6–2.

Alors qu’on pouvait penser la Russe au fond du trou, c’est l’inverse qui se produit. Kvitova, malgré son expé­rience, craque complè­te­ment et commet la baga­telle de 16 fautes. De son côté, Bratchikova n’en commet que quatre et remporte 50% des échanges à deux coups ou moins. Portée vers l’attaque, elle break à deux reprises Kvitova, complè­te­ment à l’ouest et file vers le gain du set. Mais c’est sans compter sur la Tchèque, qui, au moment où son adver­saire sert pour la manche, fait le débreak. Elle met ainsi la pres­sion sur son adver­saire du jour. Mais cette dernière ne craque pas et s’adjuge fina­le­ment cette manche. Attention, Kvitova s’est réveillée…

Malgré ce sursaut, Kvitova se fait peur d’entrée de set sur son service. Elle doit alors écarter deux balles de break, grâce à deux gros services, dont ses premières balles montent à 72% dans cette dernière manche. Un sauve­tage qui va encou­rager la Tchèque à se porter vers l’attaque et breaker de suite Nina Bratchikova. Trois jeux remportés plus tard, la Russe parvient à calmer l’hémorragie et remporte son premier jeu du set. Mais, fina­le­ment, grâce à la faible agres­si­vité de son adver­saire du jour, c’est bien Kvitova qui assume son rand et se qualifie pour les huitièmes de finale à Roland Garros. Elle affron­tera la gagnante du duel Schiavone Lepchenko.