AccueilLa feuille de stats : Benneteau perd d'un centimètre
Array

La feuille de stats : Benneteau perd d’un centimètre

-

Julien Benneteau a perdu un match marathon face à Facundo Bagnis, au premier tour de Roland Garros. 4h27, et une défaite 6–1 6–2 1–6 3–6 18–16. Petit coup d’oeil à la feuille de stats pour mieux comprendre ce qu’il s’est passé dans cette rencontre.

Difficile de déta­cher l’un des deux joueurs au service. Julien Benneteau a réussi 60% de premières balles, marquant le point derrière dans 71% des cas. Sur sa deuxième balle, il présente un taux de réus­site hono­rable avec 50% de points marqués.
Facundo Bagnis, de son côté, a passé 64% de premières balles, avec 70% de réus­site. Sur sa deuxième, il s’est montré un chouïa plus perfor­mant avec 54% des points en sa faveur. Si l’on s’en tient au seul cinquième set, les deux joueurs présentent des chiffres quasi­ment simi­laire également.

Dans le cinquième set, c’est Facundo Bagnis qui a souvent pris l’ini­tia­tive. Julien l’a souligné en confé­rence de presse : « Il a très, très bien joué, il ratait presque rien, il jouait le feu dans le cinquième. » D’une façon géné­rale, l’Argentin a semblé plus à l’aise physi­que­ment, tandis que le Français a, lui, dû se faire soigner à un chan­ge­ment de côté. Pas éton­nant, alors, de constater que, sur l’en­semble de la rencontre, l’ami Facundo a réussi 81 points gagnants, dont, notam­ment, 29 coups droits en fond de court, une arme qui a souvent fait mouche. Certes, il a aussi commis des fautes, 66 au total, mais a tenu le choc dans les moments impor­tants, faisant preuve de belles ressources mentales pour tenir la pres­sion d’un court numéro un acquis à la cause de son adver­saire. Une auto­rité éton­nante pour ce garçon classé 148ème à l’ATP. Julien, de son côté, a visité le court, s’est accroché avec l’énergie du déses­poir, réus­sis­sant qui des amor­ties magis­trales, qui un passing de revers extra­or­di­naire, dans des points mal embar­qués. Avec 66 points gagnants, pour 49 fautes directes, il n’a pas à rougir de sa prestation.

Julien Benneteau a gagné 187 points ; son adver­saire, 195. Au total, ce sont donc 382 points qui ont été joués dans cette partie de 4h27, remportée par Bagnis 6–1 6–2 1–6 3–6 18–16. Le score du cinquième set égale le record au nombre de jeu, un 18–16 entre Paul‐Henri Mathieu et John Isner il y a deux ans. Pour l’anec­dote, c’est la première fois que Bennet’ perd un match en cinq manches à Roland Garros. Il avait remporté ses quatre précé­dents. Aujourd’hui, il ne sera pas passé loin : peut‐être un centi­mètre. Le centi­mètre de trop qui fait sortir sa balle de match obtenue dans le cinquième set.

Votre envoyé spécial à Roland Garros

  1. Federer évoque Nadal
  2. Federer ne se mouille pas
  3. Berdych fait le buzz