Accueil La feuille de stats : Gasquet... mais oui, Monsieur !
Array

La feuille de stats : Gasquet… mais oui, Monsieur !

-

Gros match de Richard Gasquet, pour un gros combat face à Carlos Berlocq. Le Français s’impose au deuxième tour de Roland Garros 7-6(5) 6-4 6-4 en 2h42. Retour sur la feuille de stats du match, pour mieux comprendre ce qu’il s’est passé.

Passe ta première, Richard ! C’est certainement ce que le public aurait pu souffler au Biterrois durant la partie. Encore qu’il s’en est sûrement rendu compte : il se faisait systématiquement agresser derrière ses deuxième balles, jusqu’à ne remporter que 42 % points dans ce secteur du jeu, et seulement 28 % dans le premier set. Heureusement pour lui, sa première salvatrice a été plutôt régulière, avec 63 % de réussite et 74 % de points gagnés derrière. Une constance qu’il a réussi à maintenir tout au long de la partie et qui lui a permis de ne concéder que deux breaks, tous deux dans la première manche. Il fallait bien ça pour tenir le choc dans ce combat physique !

Du bon Gasquet, c’est indéniable. Dans le jeu, comme dans la tête. Car ce premier set s’est joué au mental. Face à un très bon Carlos Berlocq et ses énormes lifts, on a senti le Français tout proche de la rupture, quasi-cramé après six jeux. Mais il a su faire le dos rond, attendre l’ouverture, pour doubler l’Argentin au finish, en l’occurrence un tie-break au couteau dans lequel il s’est un peu fait peur. Face au jeu en puissance de Berlocq, il a opposé des choix plutôt intelligents qui se sont progressivement avérés payants, sans paniquer, même si on l’a senti soulagé le premier set en poche. Surtout, il a su faire la différence avec son rev… non ! son coup droit – et oui, une fois n’est pas coutume, Richard a joué le feu de ce côté-là, son habituel point faible. Avec pas moins de 17 coups droits gagnants du fond du court, il a réussi à crucifier régulièrement ce Carlos batailleur à chaque point. D’ailleurs, il a frappé un total de 53 coups gagnants, pour 33 fautes directes, un ratio de haute qualité. Berlocq n’a pas été en reste puisqu’il a tout de même joué 39 coups gagnants, pour 26 fautes directes. Gasquet a ainsi pris l’ascendant très progressivement, sans faire de bruit face aux beuglements adverses. C’est propre !

Une partie très serrée, un gros, gros combat physique, puisque Richard Gasquet a marqué un total de 113 points contre 108 inscrits par Carlos Berlocq. Ça donne un match en trois sets, remporté en 2h42 par Richie, 7-6(5) 6-4 6-4. On retiendra que le Français a tenu physiquement, tout en calme et temporisation, même lorsque son adversaire a semblé faire la différence. Car l’ami Berlocq a joué du bon tennis, et son revers à une main a presque volé la vedette à celui du Tricolore. Gasquet aura certainement beaucoup de positif à ressortir de sa prestation, avant de mettre le cap sur Pablo Cuevas ou Fernando Verdasco au troisième tour.

Votre envoyé spécial en direct de Roland Garros

    Federer roi du web !

    Les Williams s’en vont… place à Townsend ?

    Le poids de Townsend en question

Article précédentGasquet et les paris
Article suivantAttention à Ivanovic…
Instagram
Twitter
Facebook
Facebook