AccueilActuLa logique nadalienne

La logique nadalienne

-

Nadal ne ressent pas de pres­sion parti­cu­lière avant d’aborder ce Masters 1000 de Miami. Le rôle de favori dont il est main­te­nant affublé ne le dérange pas plus que celui d’outsider qu’on lui prêtait avant.

« A mon sens, il n’y a aucune diffé­rence entre le numéro 1 et le numéro 2. C’est la même chose et pour moi, ça ne change abso­lu­ment rien : mon objectif reste d’améliorer mon tennis en perma­nence et de conti­nuer à faire de bons matchs, à avoir de bons résul­tats. Numéro 1 ou numéro 2… Ce ne sont que des chiffres et il n’y en a qu’un de diffé­rence. Comme je vous l’ai dit 100 fois, je ne me couche pas le soir en pensant que je suis numéro 1 ou numéro 2, et je ne me réveille pas non plus le matin en me disant « Waouh, tu es numéro 1 ». 
La seule chose à laquelle je pense et j’aspire, c’est de bien jouer ou de bien m’entrainer aujourd’hui. Je dois m’améliorer. Toujours. »

Article précé­dentNole et son début de saison
Article suivantFab KO, Safin présent
Instagram
Twitter