Accueil Le baro­mètre de Roland Garros
Array

Le baromètre de Roland Garros

-

Outre les inévi­tables Rafa et Roger, il y a les ques­tions Nole et Robin, et les morts de faim espa­gnols. N’oublions pas Tsonga et les adver­saires qui pour­raient lui faire mal.

Nadal‐Federer, la finale rêvée

Avec 3000 points en trois mas­ters 1000, le numé­ro 2 mon­dial truste la sai­son sur terre pour l’instant.
Federer, lui, n’a gla­né que 700 points, moins que l’an der­nier (1450). Mais l’an­née pas­sée, Federer cou­rait après son trône et avait donc par­ti­ci­pé aux trois mas­ters. Cette année il a zap­pé Monte Carlo. Ce n’est qu’a­près Roland qu’on pour­ra mesu­rer la qua­li­té de sa sai­son sur terre.
Avec ces deux joueurs de retour au top, sei­gneur Roger et son rival Rafa ne pour­ront se ren­con­trer qu’en finale. Qui pour­rait les stopper ?

La furia roja

Méfiance tout de même, Nadal n’est pas le seul conquis­ta­dor capable d’al­ler loin à Roland. Fer et Ferru guettent.
David Ferrer a un pal­ma­rès mons­trueux sur terre cette sai­son, qui lui a per­mis de grap­piller 6 places à l’ATP. 2150 points en six tour­nois, David pour­rait faire tom­ber des top 10 porte d’Auteuil.
Verdasco semble plus coriace sur terre bat­tue cette sai­son. Quart de fina­liste dans les trois mas­ters 1000 l’an der­nier, Fer a atteint la finale à Monte Carlo et une belle demie à Rome.
Attention tou­te­fois à la sur­chauffe pour ces deux joueurs qui enchaînent les matches.
N’oublions pas Ferrero qui a fait un beau par­cours amé­ri­cain et à Monte Carlo, même s’il fatigue un peu, et Almagro impres­sion­nant contre Nadal à Madrid.

Qui sur la route de Tsonga ?

Ferrer et Almagro, des joueurs à évi­ter en hui­tièmes et sei­zièmes pour Tsonga, sans oublier Gulbis l’im­pré­vi­sible et Thomaz Bellucci, qui a tout de même un ratio victoires‐défaites de 14–6 sur terre.
Tsonga avait très peu joué sur l’ocre l’an der­nier, et n’a­vait gla­né que 55 points avant Roland. Cette année, il arrive avec 370 points dans son écuelle et espère faire mieux que son hui­tièmes l’an der­nier. A la faveur des for­faits de Del Potro et Davydenko, Tsonga est dans les 8 têtes de série, l’ob­jec­tif quarts semble à sa portée.

Ils peuvent tom­ber de haut

Robin Soderling va devoir se ras­su­rer à Nice, parce qu’à part sa finale à Barcelone, le Suédois a quand même essuyé des revers à Madrid et Rome contre Almagro et Ferrer. Des adver­saires que le Scandinave avait pour­tant cro­qués sur terre bat­tue l’an passé.
Djoko inquiète aus­si : le Serbe, han­di­ca­pé par ses pro­blèmes d’al­ler­gie qui cachent peut‐être une perte de confiance, n’a gla­né que 585 points sur terre, alors que l’an der­nier il en avait raflé 1810 !

Instagram
Twitter