AccueilActualitéLe directeur parle de l'agrandissement

Le directeur parle de l’agrandissement

-

Gilbert Ysern, direc­teur de Roland‐Garros, a offert aux inter­nautes du Monde.fr la possi­bi­lité de lui poser des ques­tions. Comme l’on pouvait s’en douter, beau­coup d’entre elles tour­naient autour de l’avenir de Roland Garros. Interrogé sur la réelle néces­sité d’un agran­dis­se­ment, Gilbert Ysern n’a pas laissé place au doute. 

Ce n’est pas du tout de la fantaisie. C’est un vrai besoin pour rester le meilleur tournoi. On pour­rait s’en passer si on se conten­tait d’ac­cepter une forme de déclin à terme. Mais si on veut rester dans l’ex­cel­lence, c’est indis­pen­sable. Les grandes familles qui font le tournoi, comme celle des joueurs, ont beau­coup augmenté en nombre. Avant, il y a 20 ans, un joueur allait seul de tournoi en tournoi, aujourd’hui chaque joueur est accom­pagné de toute une équipe : prépa­ra­teur kiné, prépa­ra­teur physique ou mental, famille. Et malheu­reu­se­ment, notre capa­cité d’ac­cueil n’a pas augmenté.