Accueil Actu Le tournoi doit-il garder sa particularité ?

Le tournoi doit-il garder sa particularité ?

-

Deux jours après l’annonce de l’Open d’Australie d’instaurer un super tie-break en dix points lors des sets décisifs, Roland-Garros reste le seul tournoi du Grand Chelem qui possède la règle de deux jeux d’écart dans l’ultime manche, ce qui en fait la magie des matchs les plus épiques. Le Grand Chelem parisien doit-il garder sa particularité ? La question risque de se poser dans les prochains mois…

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook