AccueilActuLéger mieux chez l’Oncle Sam

Léger mieux chez l’Oncle Sam

-

L’année dernière, le zéro pointé des Américains au premier tour de Roland‐Garros avait fait jaser de l’autre côté de l’Atlantique. Entre le forfait de Roddick et la mission quasi‐impossible de Sam Querrey face à Roger Federer, James Blake s’est offert dès dimanche une place au chaud au deuxième tour grâce à son succès sur Rainer Schuettler. « Après la première journée, on a déjà fait mieux que l’année dernière », s’en est amusé l’Américain. « C’était une abbé­ra­tion car il y a des joueurs améri­cains qui jouent très bien, même si nous n’avons pas les résul­tats de l’époque des Sampras, Agassi ou Courier ».

Instagram
Twitter