AccueilActualitéLes "belles image" de Flessel

Les « belles image » de Flessel

-

Sur le site offi­ciel de Roland Garros, on peut retrouver un entre­tien avec l’épéiste Laura Flessel. La future porte‐drapeau à Londres, récem­ment touchée par un deuil fami­lial, fait notam­ment part de sa fierté et « des ondes posi­tives » qu’une telle dési­gna­tion lui fait sentir. Mais surtout, elle parle de sa rela­tion qu’elle entre­tient avec le tennis.

« Je suis très mauvaise au tennis (sourire). J’aime davan­tage les petites raquettes, comme celles de squash. En revanche, j’adore regarder. J’ai toujours été très fan de Roland‐Garros et de Bercy. Chaque année, j’es­saie vrai­ment de venir ici, au moins deux jours. J’aime l’am­biance, j’aime cette popu­la­tion inter­na­tio­nale qui s’y déplace, j’adore cette couleur ocre qui fait toute la diffé­rence par rapport aux autres compé­ti­tions… Mais par‐dessus tout, ce que nous, spec­ta­teurs, ressen­tons, c’est l’envie des diffé­rents compé­ti­teurs. C’est un passage incon­tour­nable bien sûr, tout le monde rêve de gagner Roland‐Garros et ça se lit, ça se voit, dans les réac­tions et les visages de ces joueuses et joueurs. Ça fait du bien d’être inspiré par de belles images et, effec­ti­ve­ment, dans les victoires comme dans les défaites, il y en a vrai­ment qui restent en mémoire ici. »