Accueil Actu Les Bleus sont lancés !

Les Bleus sont lancés !

-

Après la démons­tra­tion de Richard Gasquet en ouver­ture de la jour­née face à Tomas Berdych, Jo‐Wilfried Tsonga a conti­nué sur la même lan­cée. Le numé­ro un tri­co­lore s’est impo­sé en trois sets face à Lukas Rosol (6–2 6–2 6–3). L’équipe de France mène 2–0.

Le scé­na­rio est pour le moment idéal. Et les joueurs d’Arnaud Clément auraient sans doute signé tout de suite pour mener 2–0 à l’issue de la pre­mière jour­née. Après le match par­fait de Richard Gasquet face à Tomas Berdych (6–3 6–2 6–3), Jo‐Wilfried Tsonga a enfon­cé le clou. Le Manceau n’a lais­sé aucune chance à Lukas Rosol. Pire il n’a presque pas eu besoin de for­cer son talent. Le lea­der des Bleus s’est appuyé sur une très bonne qua­li­té de ser­vice (78% de points gagnés der­rière sa pre­mière, 11 aces) pour dic­ter sa loi de bout en bout de la ren­contre. Et le Tchèque a presque été réduit au rang de spa­ring partner. 

Et on était loin d’imaginer que cette pre­mière jour­née puisse aller si vite : 2h06 de jeu pour Gasquet et 1h31 pour Jo‐Wilfried Tsonga. Les Bleus mènent 2–0 face au double tenante du titre, la République Tchèque. La for­ma­tion de Jaroslav Navratil est menée 2–0 pour la pre­mière fois depuis finale per­due face à l’Espagne en 2011. Le public a appré­cié ce lan­ce­ment des hos­ti­li­tés. Même si rien n’est encore acquis, les Bleus mettent la pres­sion sur Tomas Berdych et ses coéqui­piers. S’ils sont appa­rus à bout de souffle aujourd’­hui, nul doute qu’ils vont vou­loir se reprendre dès le double same­di. Un double d’ex­pé­rience et de qua­li­té avec Radek Stepanek notam­ment qui s’est impo­sé à 18 reprises sur 21 dans cet exercice.

De votre envoyé spé­cial, à Roland Garros

Instagram
Twitter