Accueil Les faits mar­quants de Roland
Array

Les faits marquants de Roland

-

Nadal et Hénin sans sou­cis, les sur­prises de la jour­née, les perfs des Français, …Retour sur les faits mar­quants de ce mar­di à Roland Garros :

Pour ses retrou­vailles avec Roland Garros, Justine Henin n’a jamais trem­blé. La qua­druple vain­queur du tour­noi s’est impo­sé logi­que­ment face à Tsvetana Pironkova (6–4, 6–3). Elle pour­suit ain­si son invin­ci­bi­li­té Porte d’Auteuil, qui dure depuis 2004, mais n’a pas mon­tré son meilleur niveau. La Belge ren­con­tre­ra Klara Zakopalova, au deuxième tour de « son tour­noi » comme elle l’appelle.

Autre favo­ri en recon­quête de son titre, Rafael Nadal n’a pas connu de dif­fi­cul­tés pour son retour. Opposé au jeune Français Giani Mina, il n’a pas livré son meilleur ten­nis non plus, mais assure l’essentiel et peut enta­mer sa mon­tée en puis­sance. Au tour sui­vant, il retrou­ve­ra Zaballos.

S’ils ont su s’éviter toute frayeur, il n’en fut pas de même pour tout le monde. Andy Roddick s’est fait peur face au Finlandais Jarkko Nieminen, et s’impose fina­le­ment en 5 sets (6–2, 4–6, 4–6, 7–6, 6–3). L’Américain a tout de même eu le mérite de ne jamais lâcher, et de res­ter dans la par­tie. Il devrait avoir moins de dif­fi­cul­tés au tour sui­vant, face au Slovène Blaz Kavcic, débu­tant à Roland Garros. Dinara Safina n’aura pas ce luxe. La Russe a mon­tré un bien triste visage aujourd’hui, et quitte pré­ma­tu­ré­ment la com­pé­ti­tion. Opposée à la doyenne Kimiko Date Krumm, la double fina­liste à Roland, en 2008 et 2009, s’est tota­le­ment écrou­lée (3–6, 6–4, 7–5). Sam Querrey, défait par Ginepri (6–4, 6–7, 4–6, 2–6), et Juan Monaco, qui s’incline face à Grega Zemlja (7–6, 3–6, 7–5, 6–3) déçoivent éga­le­ment, puisqu’ils avaient lar­ge­ment de quoi pas­ser ce pre­mier tour.

Qu’en est‐il des Français ? Après un lun­di très dif­fi­cile, le bilan est bien meilleur aujourd’hui. A u rayon des bonnes nou­velles, Nicolas Mahut rem­porte son pre­mier match à Roland Garros face à l’Allemand Mischa Zverev (6–1, 6–2, 6–4). Florent Serra s’impose lui aus­si, face à Michael Russel (6–4, 6–0, 6–1).La suite risque d’être plus com­pli­qué pour le Français, puisqu’il retrou­ve­ra sa bête noire Verdasco au deuxième tour. Marion Bartoli a bien tenu son rang et sans être flam­boyante, obtient sa qua­li­fi­ca­tion face à Maria Camerin (6–2, 6–3). Peu connue, Olivia Sanchez s’invite éga­le­ment au deuxième tour en bat­tant avec panache l’Américaine Shenay Perry. Enfin, s’il a du s’incliner, la pres­ta­tion du jeune Mina est très encou­ra­geante. Il n’a pas été ridi­cule et a tenu l’échange avec le meilleur joueur de terre bat­tue au monde, Rafael Nadal. On a hâte de le revoir avec plus d’expérience.

Côté décep­tion, com­ment ne pas com­men­cer par Alizée Cornet ? Méconnaissable, elle semble en plein doute et ne par­vient plus à gagner. Elle s’incline sans véri­table lutte face à Anastasia Pavlyuchenkova (6–4, 6–2). Marc Gicquel n’a pas fait beau­coup mieux en s’inclinant face à l’Espagnol Pere Riba (3–6, 2–6, 6–7). Jérémy Chardy n’avait pas la par­tie facile face à Lleyton Hewitt. Mais après avoir résis­té durant un set, il s’est écrou­lé men­ta­le­ment, et n’a pu reve­nir dans la par­tie. Il s’incline fina­le­ment 7–5, 6–0, 6–4. Enfin, David Guez s’incline logi­que­ment pour sa pre­mière par­ti­ci­pa­tion à Roland. Opposé à David Ferrer, la marche était bien trop haute pour le Français (6–1, 6–3, 6–1).

Article pré­cé­dentTsonga et Ouanna, regards croisés
Article sui­vantMina et son bac
Instagram
Twitter