AccueilLes faits marquants de Roland
Array

Les faits marquants de Roland

-

Nadal et Hénin sans soucis, les surprises de la journée, les perfs des Français, …Retour sur les faits marquants de ce mardi à Roland Garros :

Pour ses retrou­vailles avec Roland Garros, Justine Henin n’a jamais tremblé. La quadruple vain­queur du tournoi s’est imposé logi­que­ment face à Tsvetana Pironkova (6–4, 6–3). Elle pour­suit ainsi son invin­ci­bi­lité Porte d’Auteuil, qui dure depuis 2004, mais n’a pas montré son meilleur niveau. La Belge rencon­trera Klara Zakopalova, au deuxième tour de « son tournoi » comme elle l’appelle.

Autre favori en recon­quête de son titre, Rafael Nadal n’a pas connu de diffi­cultés pour son retour. Opposé au jeune Français Giani Mina, il n’a pas livré son meilleur tennis non plus, mais assure l’essentiel et peut entamer sa montée en puis­sance. Au tour suivant, il retrou­vera Zaballos.

S’ils ont su s’éviter toute frayeur, il n’en fut pas de même pour tout le monde. Andy Roddick s’est fait peur face au Finlandais Jarkko Nieminen, et s’impose fina­le­ment en 5 sets (6–2, 4–6, 4–6, 7–6, 6–3). L’Américain a tout de même eu le mérite de ne jamais lâcher, et de rester dans la partie. Il devrait avoir moins de diffi­cultés au tour suivant, face au Slovène Blaz Kavcic, débu­tant à Roland Garros. Dinara Safina n’aura pas ce luxe. La Russe a montré un bien triste visage aujourd’hui, et quitte préma­tu­ré­ment la compé­ti­tion. Opposée à la doyenne Kimiko Date Krumm, la double fina­liste à Roland, en 2008 et 2009, s’est tota­le­ment écroulée (3–6, 6–4, 7–5). Sam Querrey, défait par Ginepri (6–4, 6–7, 4–6, 2–6), et Juan Monaco, qui s’incline face à Grega Zemlja (7–6, 3–6, 7–5, 6–3) déçoivent égale­ment, puisqu’ils avaient large­ment de quoi passer ce premier tour.

Qu’en est‐il des Français ? Après un lundi très diffi­cile, le bilan est bien meilleur aujourd’hui. A u rayon des bonnes nouvelles, Nicolas Mahut remporte son premier match à Roland Garros face à l’Allemand Mischa Zverev (6–1, 6–2, 6–4). Florent Serra s’impose lui aussi, face à Michael Russel (6–4, 6–0, 6–1).La suite risque d’être plus compliqué pour le Français, puisqu’il retrou­vera sa bête noire Verdasco au deuxième tour. Marion Bartoli a bien tenu son rang et sans être flam­boyante, obtient sa quali­fi­ca­tion face à Maria Camerin (6–2, 6–3). Peu connue, Olivia Sanchez s’invite égale­ment au deuxième tour en battant avec panache l’Américaine Shenay Perry. Enfin, s’il a du s’incliner, la pres­ta­tion du jeune Mina est très encou­ra­geante. Il n’a pas été ridi­cule et a tenu l’échange avec le meilleur joueur de terre battue au monde, Rafael Nadal. On a hâte de le revoir avec plus d’expérience.

Côté décep­tion, comment ne pas commencer par Alizée Cornet ? Méconnaissable, elle semble en plein doute et ne parvient plus à gagner. Elle s’incline sans véri­table lutte face à Anastasia Pavlyuchenkova (6–4, 6–2). Marc Gicquel n’a pas fait beau­coup mieux en s’inclinant face à l’Espagnol Pere Riba (3–6, 2–6, 6–7). Jérémy Chardy n’avait pas la partie facile face à Lleyton Hewitt. Mais après avoir résisté durant un set, il s’est écroulé menta­le­ment, et n’a pu revenir dans la partie. Il s’incline fina­le­ment 7–5, 6–0, 6–4. Enfin, David Guez s’incline logi­que­ment pour sa première parti­ci­pa­tion à Roland. Opposé à David Ferrer, la marche était bien trop haute pour le Français (6–1, 6–3, 6–1).

Article précédentTsonga et Ouanna, regards croisés
Article suivantMina et son bac