AccueilLes leçons de Toni Nadal sont-elles utiles ?
Array

Les leçons de Toni Nadal sont‐elles utiles ?

-


Depuis qu’il n’est plus au chevet de son neveu, Toni Nadal s’ex­prime souvent sur divers sujets du tennis. Si sa qualité de coach n’est pas à remettre en cause, sa parole est quelques fois très dure, à tel point que même Rafael Nadal l’a remis à sa place derniè­re­ment. Ce jour, dans le quoti­dien l’Equipe dans un entre­tien accordé à Monte‐Carlo, il dézingue la nouvelle géné­ra­tion alors même qu’il n’est plus vrai­ment présent dans les tribunes ou sur les courts d’entrainement.

Toni Nadal est un bon client pour les médias. Son aura est intacte et ses analyses sont souvent piquantes. Après, plus le temps passe, et plus sa présence sur le circuit est inexis­tante sauf pour des opéra­tions marke­ting visant à valo­riser l’Académy de tennis de Rafael Nadal. De ce fait, il est évident que ses prises de posi­tions ont moins de valeur. Pire, elles peuvent être jugées indé­cences ou hâtives pour certains joueurs mis en cause. Notamment quand il s’agit de la fameuse nouvelle géné­ra­tion que visi­ble­ment Toni a du mal à accepter ou aimer : « Je crois qu’ils pour­raient être un peu plus impli­qués. ils sont très bond, les Shapovalov, Zvrev, Tsistispas etc. Mais j’ai quelques fois l’im­pres­sion que quand ils jouent bien, tout va bien, et que quand ils jouent mal, ils four­nissent pas l’ef­fort maximal.

Les jeunes ne four­nissent pas l’ef­fort maximal

Regardez à l’in­verse, Djokovic, Federer, ou Rafael. Quand ça va bien, ils jouent très bien, quand ça va mal, ils ne jouent pas mal, et ils gagnent encore. Ils cherchent un autre chemin pour y arriver. J’ai vu Rafael contre trois jeunes en Janvier (De Minaur, Tiafoe, Tsistispas) et je ne les ai pas vu essayer de changer quelque chose ». Voila ce qui ressemble à un scud, mais scud un peu mouillée si l’on visionne les images d’un certain Tsistispas ‑Nadal à Madrid. A force de vouloir constam­ment donner certaines leçons Toni Nadal va commencer presque à sa cari­ca­turer, la mesure était pour­tant une des forces quand il s’ex­pri­mait au sujet des perfor­mances de Rafael Nadal.