AccueilActualitéLes premières déclas

Les premières déclas

-

Avec Rafael Nadal, Socrate reprend des couleurs. « Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien », est la phrase qui sied le mieux à propos de la connais­sance du réel état physique de l’Espagnol car celui‐ci reste distant et discret sur ce sujet. « J’ai juste un petit problème aux abdo­mi­naux, c’est tout. Je suis plus frais que l’année dernière, j’en suis sûr à 100%. Nous verrons comment je serai physi­que­ment demain », a déclaré le numéro 3 mondial à la sortie de son quart de finale victo­rieux. Mais c’est surtout du point de vue mental que la diffé­rence se fait pour Rafa. Il a avoué que la saison passée avait été dure pour son cerveau, décla­rant que « l’année dernière avait été destruc­trice » mentalement.

Évoquant Juan Martin Del Potro, son adver­saire en demi‐finale, le quadruple vain­queur de Roland Garros est resté dans ses canons habi­tuels. « Il a un service incroyable main­te­nant. Du fond de court, il est très solide, il ne fait pas d’erreurs. »