AccueilActualitéL'explication de Günthardt

L’explication de Günthardt

-

L’ancien joueur suisse, consul­tant pour un certain nombre de médias suisse revient sur l’at­ti­tude de Roger Federer vis à vis de la Coupe Davis : « Dans le tennis, il y a quatre tour­nois Grand Chelem, qui durent deux semaines chacun. Le joueur doit donc être au top de sa forme pendant huit semaines. S’il veut gagner la Coupe Davis, il doit être au top quatre semaines de plus pour le premier tour, les quarts de finale, les demis et la finale. C’est presque impos­sible. Juste après un tournoi du Grand Chelem, il devrait enchaîner avec la Coupe Davis. Cela repré­sen­te­rait trois semaines consé­cu­tives de matches au meilleur des cinq manches. C’est dur tant physi­que­ment que menta­le­ment. Et le risque de bles­sure est impor­tant. Je comprends que les fans de l’équipe de Suisse puissent être déçus, mais je comprends aussi le choix de Federer. C’est à lui et à lui seul de voir s’il veut changer ses priorités. »

Article précédentDarcis aux anges, logique.
Article suivantGasquet à Orléans !