AccueilMonfils : atten­tion physique fragile
Array

Monfils : attention physique fragile

-


Gaël Monfils déclare forfait pour les tour­nois de San Jose et de Memphis. Pour cause de bles­sure au genou. Une fois de plus, le genou de la Monf’ fait des siennes. Un problème physique qui empêche le Français d’ef­fec­tuer une saison pleine depuis ses débuts en professionnel.

« J’aimerais réaliser une saison sans me blesser ». Tel était le souhait de Gaël Monfils à la fin de l’année 2011. Le Français n’aura tenu que deux mois à peine. Le temps de réveiller une bles­sure au genou qu’il traîne depuis long­temps sur le circuit. Un genou droit maudit qui avait empêché Gaël de s’ali­gner en Espagne pour la demi‐finale de Coupe Davis et à Shanghai la saison dernière. Absent aussi à Rome, Miami et à Indian Wells, plutôt dans l’année, Gaël réalise au final une saison complè­te­ment tron­quée. Quand on voit que le Parisien termine tout de même l’année dans le Top 15, on se dit qu’en s’ali­gnant sur tous les gros tour­nois, il pour­rait inté­grer le Top 10.

Et rebe­lote cette année. La douleur se réveille à Montpellier. S’en suivent deux matchs intenses face à Simon et Berdych, Gaël a beau strapper, rien n’y fait, le Français part de l’Open Sud de France avec une finale perdue et une bles­sure qui montre le bout de son nez. Résultat, Monfils est préservé face au Canada et ne joue que le simple de dimanche pour un match sans enjeu. Histoire de retarder la sentence qui tombe cette semaine. La bles­sure est bel et bien présente, ce qui force Monfils à déclarer forfait pour le début de la tournée améri­caine. L’an dernier, à la même époque, la Monf’ était aussi au repos forcé. 

La situa­tion du Français inter­roge. Que penser de toutes ces bles­sures à répé­ti­tion ? Pourquoi ce fameux genou ne guérit pas ? Est ce que la Monf’ peut espérer passer une saison sans passer par la case infir­merie ? Cette fois, il s’agit d’abord de retourner en Europe pour passer des examens plus appro­fondis. « Un médecin m’a dit qu’il fallait que j’ar­rête de prendre des médi­ca­ments pour calmer la douleur parce que j’en prends depuis trop long­temps. Je vais rentrer en France passer une IRM main­te­nant. », souligne l’in­té­ressé. Des propos qui ne rassurent pas car même en n’étant pas blessé, la Monf’ serait obligé de prendre des médi­ca­ments. Une douleur continue ? Il ne reste plus qu’à composer avec ce physique fragile. Comment préserver le corps du Parisien pour qu’il soit moins sujet aux bles­sures ? Gaël doit‐il changer sa prépa­ra­tion ? Changer son jeu lors des matchs ? Les inter­ro­ga­tions sont nombreuses. Mais il va bien falloir y répondre.

Les expli­ca­tions de Monfils

Retrouve la raquette de Monfils chez TennisWarehouse

Instagram
Twitter