AccueilMonfils est renversant !
Array

Monfils est renversant !

-

Quel retour­ne­ment de situa­tion ! Mené deux sets à un, 4–1 double break par Pablo Cuevas, Gaël Monfils est revenu de l’enfer pour se quali­fier pour les huitièmes de finale. Le Parisien s’impose fina­le­ment 4–6 7–6(1) 3–6 6–4 6–3 au terme d’un combat de 3h23 de jeu. Le tout dans une ambiance élec­trique ! La Monf est défi­ni­ti­ve­ment unique. Le Frenchie a gagné le droit de défier le maestro suisse, Roger Federer.

Nul ne peut prédire la suite des événe­ments, mais on se souviendra, peut‐être, long­temps de cette soirée. Une soirée qui fut abso­lu­ment hale­tante ! Pour suivre Gaël Monfils, il ne faut pas être cardiaque. On a d’abord cru que ce match tour­ne­rait un cauchemar pour la Monf. Mené deux sets à un par Pablo Cuevas, le Français n’y arrive pas et demande l’intervention du kiné pour le genou. L’entame de la quatrième manche est un calvaire puisqu’il est très vite mené 4–1, double break par l’uru­guayen. Fini ? Non, jamais. Encore plus avec Monfils. Il renverse la situa­tion, égalise à deux manches partout et déroule dans le cinquième. Même le break concédé à l’en­tame ne l’in­quiète pas. Le Suzanne‐Lenglen est complè­te­ment dingue. Le court est électrisé !

Après Diego Schwartzamn, le Parisien joue à se faire peur, avec nos nerfs et les siens aussi. Il perd de l’énergie égale­ment. Mais il est toujours en course et gagne le droit de défier Roger Federer (en balade depuis le début du tournoi) en huitièmes de finale. L’affiche s’an­nonce sublime, lui qui reste sur deux succès sur terre face au Bâlois. Mais on espère qu’il aura récu­péré physi­que­ment pour pour­suivre cette aven­ture pas comme les autres…

De votre envoyé spécial à Roland‐Garros