AccueilActualitéMonfils, l'antépénultième

Monfils, l’antépénultième

-

Avec cette nouvelle finale perdue, à Montpellier, Gaël Monfils enté­rine un peu plus sa place parmi les fina­listes les moins en réus­site du top 30. Avec quatre titres pour 17 finales jouées, il présente un taux de victoire de 23,5%. Difficile de faire moins bien… Parmi ses confrères des 30 meilleurs joueurs mondiaux, ils ne sont que deux à faire moins bien – et encore, en beau­coup moindre quan­tité : Florian Mayer et Viktor Troicki, tous deux à 20%, avec une titre en cinq tenta­tives. Janko Tipsarevic, neuvième à l’ATP, le devance de peu, à 25%, avec deux titres en huit finales ; Mardy Fish égale­ment, huitième mondial, à 30%, avec un ratio de six sur 20. Gaël se sentira moins seul dans cette liste si, dans les semaines qui viennent, Julien Benneteau parve­nait à inté­grer le top 30. Le Bressan, actuel­le­ment 35ème, voit son comp­teur réso­lu­ment bloqué à… 0%, avec six échecs en finale.

La raquette de Gaël, ici !