AccueilActualitéMuller : "Cette année, l’objectif est de se qualifier"

Muller : « Cette année, l’objectif est de se qualifier »

-

Comme lors du premier tour, Alexandre Muller (303e) s’est imposé en sauvant une balle de match. Sa victime se nomme cette fois Peter Polansky (124e) et le Tricolore l’emporte 6–2, 4–6, 7–6(2). Le natif de Poissy, âgé de 22 ans, a donc l’op­por­tu­nité d’ef­facer la décep­tion de 2018 où il avait chuté au troi­sième tour. Pour cela, il devra se défaire d’un gros client : Viktor Troicki. En atten­dant, il se confie :

« Ce n’est pas exac­te­ment comme au premier tour, car cette fois, je commence bien en rempor­tant le premier set et je fais presque la course en tête tout au long du match. J’ai encore sauvé une balle de match, un scénario avec des rebon­dis­se­ments impro­bables. Je suis très content de m’en être sorti aujourd’hui (lire ce mercredi). Si je pouvais gagner 6–2, 6–2, je le ferais (rire) ! Ce n’est jamais facile de tenir un match du premier au dernier point. L’adversaire a aussi son orgueil. Au début il n’y avait pas grand monde dans les tribunes et puis, plus le score était serré, plus les tribunes étaient remplies et plus il y a de l’ambiance. C’est génial ! Maintenant, l’an dernier j’avais déjà fait un troi­sième tour des quali­fi­ca­tions. Cette année, l’objectif est de se quali­fier. Je sors victo­rieux de deux matchs serrés, il en reste un. L’objectif est donc toujours en course. En ce moment je joue bien, je m’entraîne bien. Ça me donne confiance. Quand on bosse bien, on se dit que les choses vont tourner dans le bon sens. »

De votre envoyé spécial à Roland‐Garros