Accueil Actu Murray, la méthode Lendl porte ses fruits

Murray, la méthode Lendl porte ses fruits

-

Depuis sa nouvelle colla­bo­ra­tion avec Ivan Lendl, Andy Murray réalise une belle entame de saison. Preuve en est avec sa victoire contre Novak Djokovic en demi‐finale de Dubaï, sa très belle pres­ta­tion à l’Open d’Australie et son titre à Brisbane. Cette réus­site vien­drait d’un nouvel aspect apporté par Lendl : adopter une forme d’im­pas­si­bi­lité en cours de match, mais surtout mieux digérer les défaites. C’est en effet ce que révèle Andy Murray au quoti­dien anglais The Telegraph :

« On peut perdre des matches, ça arrive quelque fois. Mais il ne faut pas pour autant tout laisser tomber. C’est vrai­ment un point dont nous avons beau­coup parlé (avec Ivan Lendl). Mais il faut montrer à l’ad­ver­saire que, même si vous ne jouez pas bien, vous allez vous battre du mieux possible et ne montrer aucun signe de faiblesse. […] Souvent, après la décep­tion de l’Open d’Australie, j’ai eu un passage à vide qui m’a causé du tord pour la fin de la saison. Je dois main­te­nant passer outre les défaites, c’est l’un de mes objec­tifs de la saison. »

Instagram
Twitter