AccueilActualitéMurray : "La plus grande dissimulation de l'histoire du sport !"

Murray : « La plus grande dissimulation de l’histoire du sport ! »

-

Réflexion d’Andy Murray sur le verdict rendu au procès d’Eufemiano Fuentes, qui a été condamné à un an de prison, qu’il ne purgera pas en cellule, et quatre d’in­ter­dic­tion d’exer­cice de la méde­cine. Par ce tweet bien senti, l’Ecossais fait part de son scep­ti­cisme : « La manière dont a été traitée l’af­faire Puerto, c’est au‐delà de la blague… La plus grande dissi­mu­la­tion de l’his­toire du sport ? Pourquoi ordonnerait‐on la destruc­tion des poches sanguines si ce n’était pas le cas ? »

Cette réac­tion fait suite à une révé­la­tion éton­nante : les 200 poches sanguines, qui avaient été saisies en 2006, ne seront pas remises à l’Agence Mondiale Antidopage, la juge ayant refusé d’ac­céder à cette demande de l’or­ga­nisme. Pis, ces poches devraient être entiè­re­ment détruites, dès lors qu’ar­ri­ve­ront à terme les diffé­rents recours et appels. Le nom des diffé­rents spor­tifs impli­qués dans cette affaire pour­raient ainsi rester à jamais inconnus du grand public. 

Un coup de massue porté au sport en général et à l’en­semble des athlètes propres, qui montre, encore une fois, l’im­pli­ca­tion d’in­té­rêts supé­rieurs. Et qui, malheu­reu­se­ment, ne permet pas de poser les bonnes ques­tions impli­quées par l’ex­pan­sion du dopage – ni d’y trouver des réponses adaptées.