AccueilMurray passe à la suite
Array

Murray passe à la suite

-

Andy Murray passe le premier tour et peut désor­mais regarder plus loin.

Andy Murray a finalement battu Andrey Golubev, 6–1 6–4 3–6 6–3. Le Britannique s’est rendu la tâche difficile en concédant le troisième set, alors qu’il paraissait être en roue libre à ce moment‐là. Il transforme finalement l’essai, faisant le plein de confiance pour la suite. Il affrontera le vainqueur du match Matosevic‐Brown. 

Andy Murray ne trébuche pas ! Même s’il s’est compliqué la tâche cet après‐midi, la tête de série numéro sept ne sera pas tombé, dans ce premier tour pour­tant si piégeur. Il parais­sait déroulé lors des deux premiers sets, s’ap­puyant sur un jeu léché, avec très peu de fautes directes. La note aurait pu être belle si le troi­sième set n’avait pas été si faible en agres­si­vité et si pauvre en points gagnants. Il a cepen­dant bien rectifié le tir dans le dernier round, gagnant face à un Gobulev combatif, lui permet­tant de se quali­fier pour le second tour. 

Sur la route… des Français ?

Il est temps pour Andy Murray de scruter le tableau… En effet, les têtes de série tombant comme des mouches, le Britannique pour­rait tirer son épingle du jeu et se hisser à une place que les book­ma­kers ne lui prédi­saient pas forcé­ment. S’il tombe face à Matosevic ou Brown au prochain tour, la donne risque d’être diffé­rente par la suite. Il se frot­tera certai­ne­ment à Kohlschreiber pour un premier test avant de défier pour­quoi pas Richard Gasquet. Stan Wawrinka étant sorti hier, Andy Murray pour­rait devoir affronter un outsider à sa portée, Fabio Fognini ou pour­quoi pas Gael Monfils ? Ce qui est sûr, c’est que la tête de série numéro sept nourrit de grandes ambi­tions cette année, Porte d’Auteuil. 

  1. Wawrinka : « Federer n’est pas mon entraîneur »
  2. Nadal : « Le Lenglen ou le Chatrier ? Qu’importe »
  3. Ce n’est pas le rôle de Stan
Article précédentUne cérémonie pour Llodra
Article suivantFederer se languit