AccueilActu“N°1, c’est seule­ment un numéro !”

“N°1, c’est seulement un numéro !”

-

Rafael Nadal est arrivé hier à Rome avec en tête l’idée de prendre chaque match de la même manière : “il n’y a pas de rival plus dange­reux qu’un autre, le joueur le plus dange­reux est seule­ment l’ad­ver­saire du jour”. Nadal, très frin­gant à l’en­traî­ne­ment, s’est montré étonné quand les jour­na­listes lui ont demandé s’il était fatigué suite au grand nombre de tour­nois auxquels il a parti­cipé. L’Espagnol a aussi confessé que le fait d’être numero un mondial a été très impor­tant pour lui et que, pour lui, il n’y a pas de rival spécial à battre cette année à Rome : “Aujourd’hui, tous les joueurs jouent bien sur tous les types de surfaces. Etre le numéro un ne change rien. C’est seule­ment un numéro mais ça ne fait pas de toi quel­qu’un de différent”.

Instagram
Twitter