Accueil Actu Nadal défend les juniors de son pays face au président de la...

Nadal défend les juniors de son pays face au président de la fédé

-

« Il a toujours voulu être le protagoniste car il se croit le numéro 1 du tennis espagnol ». Voilà comment Rafa Nadal parle du président de la fédération espagnole, Pedro Muñoz. Des tensions entre ce dernier et l’équipe de coupe Davis sont à l’origine de la discorde, qui enfle depuis que Muñoz a décidé d’exclure Carlos Boluda et Javier Marti du Championnat d’Europe par équipe des moins de 16 ans pour des raisons de gros sous, alors que ces derniers ont terminé respectivement 1er et 2ème de la classification européenne la saison passée.
Le président de la fédération exige que les jeunes jouent avec les sponsors de la fédération et renoncent aux contrats qu’ils avaient préalablement signés avec Nike. Seulement, le contrat proposé par la fédération est très insuffisant (entre 4500 et 6000€ plus 5 voyages par an) alors que les frais engagés par les parents, et couverts par Nike, sont d’environ 75 000€.
Carlos Moya réclamait il y a quelques jours que les jeunes soient traités comme des professionnels et n’aient que leurs couleurs à adapter (ils doivent jouer en rouge), mais Muñoz fait la sourde oreille…
Et Rafa Nadal de conclure : « je lui dit qu’il se trompe, car le n°1 d’Espagne, c’est tous ceux qui font que le pays triomphe ».

Instagram
Twitter