AccueilActualitéNadal : "Pas le seul à désirer un classement"

Nadal : « Pas le seul à désirer un classement »

-

Rafael Nadal défend toujours l’idée d’un clas­se­ment sur deux ans, comme il l’ex­plique à DPA, une agence de presse. Cette idée, Roger Federer, Président du Conseil des joueurs, la rejette. Rappelons que Nadal est Vice‐Président du même Conseil.

« [Roger] a ses idées comme Président du Conseil, j’en ai d’autres en tant que Vice‐Président. Ce n’est pas que ses idées ou les miennes sont bonnes ou mauvaises ; l’im­por­tant, c’est de les justi­fier. Pourquoi y en a‑t‐il un qui n’aime pas l’idée d’un clas­se­ment sur deux ans, pour­quoi un autre l’apprécie‐t‐il, pour­quoi l’un ne veut pas entendre parler d’un boycott… D’ailleurs, sur ce dernier point, il n’y aura aucun boycott ; cette idée est très loin. Mais je ne suis pas le seul à désirer un clas­se­ment sur deux ans. Il y a beau­coup d’autres joueurs qui sont pour ; le clas­se­ment sur deux ans a un objectif clair : protéger tous les joueurs, pas seule­ment les meilleurs. C’est une protec­tion pour les joueurs blessés, une protec­tion qui les suivra jusqu’à la fin de leur carrière. C’est vrai que quand vous êtes blessés, aujourd’hui, avec le clas­se­ment sur un an, vous pouvez revenir très vite, certes, mais vous devez revenir d’une 700ème place mondiale, par exemple, comme dans le cas de Del Potro. J’estime que, dans ce cas, c’est plus impor­tant de ne pas avoir à revenir de si loin, d’au­tant que ça permet de revenir sur les courts avec beau­coup moins de pres­sion. »

Le livre « Grand Chelem, mon amour » est dispo­nible. Retrouvez les 40 matches de légendes de la décennie 2001–2011. Un livre de la rédac­tion de GrandChelem/Welovetennis.