AccueilNadal vraiment trop fort
Array

Nadal vraiment trop fort

-


Rafael Nadal se qualifie faci­le­ment pour les huitièmes de finales, à Roland Garros. L’Espagnol ne laisse aucune chance à sa victime du jour, Eduardo Schwank, en l’éli­mi­nant, en trois sets, 6–1, 6–3, 6–4, et 2h15 de jeu. Nadal impres­sionne et croque ses adver­saires un par un.

C’est le tube de ce début de Roland Garros 2012. Quand Rafael Nadal entre sur le court, la sentence est la même. Le Majorquin ne fait qu’une bouchée de ses adver­saires. L’Espagnol est vrai­ment sur une autre planète, intou­chable sur cette terre de Roland Garros. Eduardo Schwank, sa victime du jour, l’aura appris à ses dépens. Et constate les dégâts : un peu plus de deux heures de jeu pour une victoire de Rafa, 6–1, 6–3, 6–4. Rien à dire, jsute à admirer. Admirer la manière dont Nadal écrase ses adver­saires, rédui­sant à néant l’in­fime résis­tance que propose le joueur situé de l’autre côté du filet.

32 coups gagnants, 95 points remportés en tout, soit 25 de plus que son adver­saire, seule­ment 16 fautes directes, quatre balles de break effa­cées… Rafa est impre­nable au service, repousse toujours plus loin son adver­saire par ses gifles de fond de court et couvre trop bien le terrain pour laisser espérer Schwank. Encore une copie parfaite quand Federer et Djokovic ont un peu plus de mal à négo­cier ces premiers tours. Justement, la première phase de Roland est terminée, place à la deuxième semaine. Une nouvelle phase que Rafa commen­cera face à Juan Monaco pour un premier test. Et un premier vrai duel. On laisse le prota­go­niste conclure. « Je suis très content de cette victoire, j’ai très bien joué, j’es­père que ça conti­nuera ainsi au prochain tour. Mais, pour l’ins­tant, ça se passe très bien. Il fallait être concentré car, face à Schwank, c’est toujours diffi­cile. Il possède de très bons coups, il est très présent physi­que­ment, monte souvent au filet, utilise beau­coup l’amortie. Aujourd’hui, je me sens très heureux, très heureux d’être en deuxième semaine. J’essaie de mieux jouer match après match. A mon avis, le prochain tour sera le plus compliqué du tournoi. »

Article précédentLa vidéo du jour
Article suivantSH – PHM c’est terminé !