AccueilOsaka : "J’ai le sentiment que je portais un poid"
Array

Osaka : « J’ai le sentiment que je portais un poid »

-

Depuis son sacre à l’Open d’Australie en janvier et son acces­sion à la première place mondiale, Naomi Osaka est l’ombre d’elle‐même. Comme si le costume était trop grand pour elle. Après son élimi­na­tion dès le troi­sième tour face à Katerina Siniakova (6–4, 6–2), la Japonaise était presque soulagée d’avoir perdu tout en confiant le poids que repré­sente cette première place mondiale, elle qui n’a que 21 ans : « J’ai eu un senti­ment diffé­rent pendant ce tournoi que sur les autres Grands Chelems. Cette fois, je me sentais tendue tout le temps. Aujourd’hui (lire ce samedi), je me suis sentie très fati­guée et comme lors des autres matchs, j’avais mal à la tête. Je pense que ça vient du stress car je ne me sens pas mal, je ne suis pas malade (…) J’ai le senti­ment que je portais un poids. C’est sans doute parce que tout est un peu nouveau pour moi. J’ai déjà joué Roland‐Garros, mais jamais dans cette posi­tion de numéro 1 mondiale. Ce n’est pas le moment le plus joyeux. Peut‐être que la défaite est ce qui pouvait m’arriver de mieux. J’étais trop dans la réflexion du programme pour les Grands Chelems. Je vais conti­nuer à m’entraîner dur afin de me remettre en posi­tion pour gagner à nouveau. »

De votre envoyé spécial à Roland‐Garros