AccueilActualitéPas de délocalisation prévue, mais Gonesse y croit

Pas de délocalisation prévue, mais Gonesse y croit

-

Apparemment, le projet de délo­ca­li­sa­tion du site de Roland‐Garros porte d’Auteuil ne compte plus trop d’afi­cio­nados, surtout depuis la conces­sion des courts de tennis de Jean Bouin, qui conforte l’idée d’une exten­sion du site histo­rique porte d’Auteuil. Des trois sites encore en lice pour devenir le nouveau « théâtre des rêves », seule la ville de Gonesse conser­ve­rait ses chances, alors que la proxi­mité de Disneyland dessert le dossier de Marne‐la‐Vallée, et que l’armée ne semble pas prête à laisser la place sur le site Versaillais.