Accueil Paul‐Henri Mathieu a aus­si un mental
Array

Paul‐Henri Mathieu a aussi un mental

-

Mené deux sets à 0, Paul‐Henri Mathieu est allé cher­cher un suc­cès qui en dit long sur ses inten­tions sur cette édi­tion 2008 de Roland Garros. Le Français est qua­li­fié pour le 3ème tour. Paradoxalement, ce suc­cès est plu­tôt ras­su­rant sur la suite si et seule­ment si le stras­bour­geois aura le temps de récupérer.

Entre Santoro, tout sou­rire, qui se refuse a don­né la date de sa fin de car­rière et Monfils qui fait cra­quer un Arnaud Clément un peu à la dérive, et Benetteau qui s’é­clate au 5ème set, il y a Paul‐Henri Mathieu qui sort ses tripes et enflamme le Lenglen. « Le public m’a beau­coup aidé, je me rap­pelle pas avoir joué aus­si mal pen­dant deux sets, et je me suis fait très peur » a expli­qué l’Alsacien. « C’est vrai que l’on peut dire que c’est en fait la pre­mière fois que je par­viens à l’emporter après avoir été mené deux manches à 0, car en 2002 face à Ferreira, le match s’é­tait joué sur deux jours donc c’est dif­fé­rent à ce mer­cre­di » com­men­tait Paulo, ravi d’a­voir prou­vé qu’il n’est pas un joueur sans mental.

Instagram
Twitter