AccueilPetite frayeur Federer
Array

Petite frayeur Federer

-


La copie a été parfaite du côté de Federer, face à Fognini. Tout roule dans cette partie. Pas d’ac­croc, une simple balade. Puis, pata­trac, c’est la chute. Si soudaine ! Roger est à terre, il grimace… Les deux hommes jouent alors le troi­sième set. Le temps s’ar­rête. Grosse frayeur ressentie dans les tribunes du Center Court. Les commen­ta­teurs sont aussi surpris et quelque peu inquiets. Rare de voir le Bâlois assis sur le gazon de Wimbledon sauf quand il remporte la finale. Puis arrive l’éclaircie. Le soula­ge­ment finit par gagner les tribunes car le maître Roger se relève indemne. Point de bles­sure à l’ho­rizon. Ouf !

Article précédentIl était une fois en 1970
Article suivantLes matchs reprennent