Accueil Actu « Plus d’ac­ci­dents musculaire »

« Plus d’accidents musculaire »

-

Jacques Parier est l’un des 4 doc­teurs qui offi­cient durant la quin­zaine à Roland Garros. Interrogé par 20 minutes, il est reve­nu sur les spé­ci­fi­ci­tés de la terre bat­tue pour le corps des joueurs. 

Il y a davan­tage d’accidents mus­cu­laires à Roland‐Garros car les joueurs frappent beau­coup plus sou­vent dans la balle et le temps de jeu est beau­coup plus long. A Wimbledon, la moyenne de jeu réel sur une heure est de 8 minutes, à Roland, ça peut être plus de 20. Il y a plus d’usure. En revanche, la terre bat­tue est une des sur­faces les moins trau­ma­ti­santes pour les arti­cu­la­tions grâce à sa capa­ci­té d’amortissement et à la « glissance ».

Instagram
Twitter