AccueilRafa: quand le physique va, tout va
Array

Rafa : quand le physique va, tout va

-

Après avoir manqué la saison sur herbe à cause de son genou doulou­reux et une première partie de saison érein­tante, Rafael Nadal a repris le chemin de l’en­traî­ne­ment. Avec une certaine décon­trac­tion, le numéro 2 mondial a commu­niqué des premières nouvelles rassurantes.

Les premiers pas de Rafael Nadal l’ont en grande partie conforté sur son état physique. Le discours du numéro 2 mondial a donc été rassu­rant pour ses fans et pour le monde du tennis. « Mon but est de quitter le court et de sentir que je peux courir norma­le­ment. Si c’est le cas, je gagne­rais des grands tour­nois, c’est ce qui me motive le plus, plus encore qu’être numéro 1 mondial. Il sera diffi­cile de récu­pérer la première place, mais je n’ai que 23 ans, j’ai un avan­tage par rapport aux 27 ou 28 de Federer. Et une carrière ne s’ar­rête pas à 23 ans. J’ai confiance et j’ai encore du temps pour conti­nuer à me battre et à être le plus haut possible (dans la hiérar­chie). Gagner des titres est important. »

Sans spéculer sur la suite de la saison, l’Espagnol prend exemple sur d’autres athlètes de top niveau qui peuvent réussir des prodiges inat­tendus. « C’est encore impos­sible de prévoir comment mon retour va se passer. J’ai perdu le rythme. Tom Watson a bien gagné le British Open à 59 ans, j’en déduis que beau­coup de choses sont possibles. » Lui qui n’a pas encore gagné l’US Open a sûre­ment une petite idée derrière la tête.