Accueil Actu Rochus : "Des trous du cul !"

Rochus : « Des trous du cul ! »

-

Christophe Rochus en avait gros sur la patate en allant se coucher hier soir. Opposé à Fabrice Santoro, le Belge a trouvé l’interruption du jeu, à 5-3 en sa faveur dans le quatrième set, tout simplement scandaleuse. Il fustige violemment l’organisation du tournoi.

« Je trouve scandaleux d’arrêter un match à ce moment-là. Soit on l’arrête quinze minutes avant quand il fait déjà noir, soit on va au bout. Mais bon, l’organisation ici, c’est n’importe quoi. Ils n’en ont rien à foutre des joueurs, ça c’est un peu honteux. C’est incroyable. L’arbitre, il dit à Santoro qu’on va arrêter et à moi il ne me dit rien. Moi, je ne savais même pas qu’à 5-3 on arrêtait. C’est pour ça que j’ai dit que l’organisation, les arbitres, les superviseurs, ce sont tous des trucs du cul. Mais bon, je m’en fous, j’ai gagné. Je suis content.« 

Christophe Rochus, néanmoins très heureux de sa victoire, évoque également l’atmosphère autour du match, le départ de Fabrice Santoro…

« Les gens étaient forcément pour lui, mais dans l’ensemble, le public est resté très fair play. La hola a pris, il était tard, les gens s’amusaient bien, ils avaient envie de faire ça. Encore aujourd’hui, je savais qu’ils seraient pour lui. Moi, j’ai essayé de rester dans ma bulle et de faire mon truc. De toute façon, ce sont des superbes moments. Jouer un mec comme Santoro sur un court comme ça et le battre, c’est fabuleux.« 

Il conclut sur ces quelques mots : « Ce que j’avais à faire, je l’ai bien réussi. C’est l’essentiel.« 

Instagram
Twitter