Accueil Actu Roddick et Del Potro au rendez‐vous

Roddick et Del Potro au rendez‐vous

-

Andy Roddick et Juan Martin Del Potro se sont qua­li­fiés pour les demi‐finales du Masters 1000 de Montréal. Après avoir bat­tu res­pec­ti­ve­ment Novak Djkovic et Rafael Nadal, les deux fina­listes de Washington croi­se­ront le fer pour la deuxième fois en deux semaines.

Jouer à Washington aura été béné­fique pour Andy Roddick et Juan Martin Del Potro. Les numé­ros 5 et 6 mon­diaux ont sor­ti les deux der­niers vain­queurs du Masters 1000 cana­dien, Novak Djokovic et Rafael Nadal.

Andy Roddick a confir­mé qu’il était à nou­veau capable de jouer régu­liè­re­ment les pre­miers rôles dans les tour­nois impor­tants. Finaliste à Wimbledon et à Washington lors de ses deux der­nières sor­ties, l’Américain a bat­tu Novak Djokovic en quarts de finale, 6–4, 7–6(4). Mené 3–1, balles de 4–1 par le Serbe lors de la deuxième manche, il a su recol­ler pour conclure le match en deux sets. Plus encore que son niveau de jeu ou la confiance quelque peu ban­cale de Djokovic en ce moment, c’est la forme phy­sique de Roddick qui est à sou­li­gner. Vainqueur de Fernando Verdasco avant‐hier en hui­tièmes de finale en trois manches et 2h37 de jeu, il a su récu­pé­rer pour atteindre les demi‐finales à Montréal. Il s’a­git là de la qua­trième vic­toire de Roddick sur Djokovic en six ren­contres, la troi­sième consécutive.

Battu en finale de Washington par Juan Martin Del Potro, Roddick retrou­ve­ra donc son bour­reau argen­tin dans le der­nier car­ré Montréal. Le numé­ro 6 mon­dial a bat­tu presque logi­que­ment Rafael Nadal, 7–6(5), 6–1. Vainqueur dans la capi­tale amé­ri­caine 7–6 au troi­sième set en jouant un tie‐break de feu, l’Argentin a une nou­velle fois gla­né un jeu déci­sif capi­tal, gagné 7 points à 5 alors qu’il était 5–2 par l’Espagnol, preuve de la confiance qui l’a­nime. Il gagne pour la deuxième fois de suite contre Nadal, après sa vic­toire en quarts de finale au Masters 1000 de Miami en mars der­nier. L’Espagnol, qui fai­sait là son retour à la com­pé­ti­tion, a joué son pre­mier match à haut niveau, après l’a­ban­don de David Ferrer au deuxième tour, et le non match de Philipp Petzschner en hui­tièmes. Après deux mois sans com­pé­ti­tion, Rafa a donc encore du che­min à par­cou­rir, désor­mais dans la peau d’un out­si­der, plus chas­seur que chas­sé, sa posi­tion préférée.

Finalement, les deux der­niers quarts de finale ont sui­vi la logique des der­niers mois, où les joueurs en confiance et en pro­grès, Roddick et Del Potro, ont pris le meilleur sur des cham­pions en déli­ca­tesse avec leur ten­nis, Djokovic et Nadal. Les fina­listes de Washington se ren­con­tre­ront donc une nou­velle fois cette semaine, pour une place en finale bien plus pres­ti­gieuse. Ce qui serait la pre­mière de la car­rière de Del Potro dans un Masters 1000, tan­dis que Roddick ten­te­ra d’y retour­ner pour la pre­mière fois depuis son titre à Cincinnati en 2006. Une autre époque.

Article pré­cé­dentIncroyable Jo !
Article sui­vantNadal s’en contentera
Instagram
Twitter