AccueilActuRoddick et Del Potro au rendez‐vous

Roddick et Del Potro au rendez‐vous

-

Andy Roddick et Juan Martin Del Potro se sont quali­fiés pour les demi‐finales du Masters 1000 de Montréal. Après avoir battu respec­ti­ve­ment Novak Djkovic et Rafael Nadal, les deux fina­listes de Washington croi­se­ront le fer pour la deuxième fois en deux semaines.

Jouer à Washington aura été béné­fique pour Andy Roddick et Juan Martin Del Potro. Les numéros 5 et 6 mondiaux ont sorti les deux derniers vain­queurs du Masters 1000 cana­dien, Novak Djokovic et Rafael Nadal.

Andy Roddick a confirmé qu’il était à nouveau capable de jouer régu­liè­re­ment les premiers rôles dans les tour­nois impor­tants. Finaliste à Wimbledon et à Washington lors de ses deux dernières sorties, l’Américain a battu Novak Djokovic en quarts de finale, 6–4, 7–6(4). Mené 3–1, balles de 4–1 par le Serbe lors de la deuxième manche, il a su recoller pour conclure le match en deux sets. Plus encore que son niveau de jeu ou la confiance quelque peu bancale de Djokovic en ce moment, c’est la forme physique de Roddick qui est à souli­gner. Vainqueur de Fernando Verdasco avant‐hier en huitièmes de finale en trois manches et 2h37 de jeu, il a su récu­pérer pour atteindre les demi‐finales à Montréal. Il s’agit là de la quatrième victoire de Roddick sur Djokovic en six rencontres, la troi­sième consécutive.

Battu en finale de Washington par Juan Martin Del Potro, Roddick retrou­vera donc son bour­reau argentin dans le dernier carré Montréal. Le numéro 6 mondial a battu presque logi­que­ment Rafael Nadal, 7–6(5), 6–1. Vainqueur dans la capi­tale améri­caine 7–6 au troi­sième set en jouant un tie‐break de feu, l’Argentin a une nouvelle fois glané un jeu décisif capital, gagné 7 points à 5 alors qu’il était 5–2 par l’Espagnol, preuve de la confiance qui l’anime. Il gagne pour la deuxième fois de suite contre Nadal, après sa victoire en quarts de finale au Masters 1000 de Miami en mars dernier. L’Espagnol, qui faisait là son retour à la compé­ti­tion, a joué son premier match à haut niveau, après l’abandon de David Ferrer au deuxième tour, et le non match de Philipp Petzschner en huitièmes. Après deux mois sans compé­ti­tion, Rafa a donc encore du chemin à parcourir, désor­mais dans la peau d’un outsider, plus chas­seur que chassé, sa posi­tion préférée.

Finalement, les deux derniers quarts de finale ont suivi la logique des derniers mois, où les joueurs en confiance et en progrès, Roddick et Del Potro, ont pris le meilleur sur des cham­pions en déli­ca­tesse avec leur tennis, Djokovic et Nadal. Les fina­listes de Washington se rencon­tre­ront donc une nouvelle fois cette semaine, pour une place en finale bien plus pres­ti­gieuse. Ce qui serait la première de la carrière de Del Potro dans un Masters 1000, tandis que Roddick tentera d’y retourner pour la première fois depuis son titre à Cincinnati en 2006. Une autre époque.

Article précé­dentIncroyable Jo !
Article suivantNadal s’en contentera
Instagram
Twitter