AccueilActualitéRodgeur peut aussi hausser le ton

Rodgeur peut aussi hausser le ton

-

Les micros sont toujours placés à des endroits stra­té­giques. Ceux de la chaine CBS qui retrans­met­tait la finale ne dérogent pas à la règle. Du coup on a pas pu entendre la « conver­sa­tion  » de Roger Federer avec l’ar­bitre de chaise, une conver­sa­tion un peu tendue d’au­tant que le Suisse n’est pas un habitué de ce genre d’in­vec­tive. C’est restrans­crit en VO cela va de soit :  »Don’t tell me to be quiet, OK ? When I want to talk, I talk. I don’t give a … what he said.”’