AccueilRoger a tiré les conclusions
Array

Roger a tiré les conclusions

-

Roger Federer a annoncé, par la voie de son agent, ne « pas vouloir commettre les mêmes erreurs », comme les matche exhi­bi­tions, et recentre donc son calen­drier 2009 sur les tour­nois du Grand Chelem.

Roger a donc tenu parole. Le n°2 mondial avait annoncé avant les Jeux Olympiques de Pékin, à une période où son tennis et ses résul­tats ne se portaient pas aussi bien qu’aujourd’hui, qu’il saurait, le moment venu, tirer les conclu­sions de cette saison, qu’il qualifie par ailleurs de « bonne, voire très bonne ».
Et il a donc tenu parole. Vainqueur hier à Bâle pour la troi­sième édition consé­cu­tive, le Bâlois en a profité, par le biais de son agent, pour dévoiler ces fameuses « conclusions ». 

Finies donc les matches exhi­bi­tions à Macao ou New‐York avec Pete Sampras. Le cham­pion Suisse va se concen­trer sur ce qui est impor­tant en 2009 : « Roger va aménager un calen­drier qui lui convient au plan physique. Je pense que ces prochaines années, vous allez surtout le voir se concen­trer sur les plus impor­tants événe­ments, les Grands Chelem et les grands tour­nois. Il ne jouera pas de manière exces­sive l’an prochain. Il veut simple­ment être certain qu’il sera prêt là où cela aura de l’importance pour lui. » a déclaré Tony Godsick, l’agent du Suisse.

Ce dernier ouvre par ailleurs un débat inté­res­sant sur la nouvelle vie de Roger sur le circuit, indi­quant qu’après presque cinq années de grande domi­na­tion sur le circuit mondial, Roger Federer entrait dans une nouvelle phase de sa carrière : « Roger n’est abso­lu­ment pas fini, ou trop vieux pour le tennis. C’est la troi­sième phase de sa carrière, mais il n’en est qu’au début de cette phase. Je pense qu’il a encore plusieurs années devant lui. »

Roger nous prouve une fois de plus que mener une grande carrière, ce n’est donc pas seule­ment le talent sur le court ou le travail à l’entraînement. Et que le terme « gestion de carrière » prend donc tout sens lorsqu’il est bien adopté par les joueurs.

Article précédentLes bonnes oeuvres de Kuerten
Article suivantBerdych continue